Diffusion de photos de Daech: L'immunité de Marine Le Pen levée

03 Mars, 2017, 02:02 | Auteur: Lynn Cook

Toutefois, elle ne concerne que cette enquête et pas celle sur des soupçons d'emplois fictifs d'assistants de députés de son parti, le Front national, au Parlement européen, dans laquelle sa chef de cabinet a été mise en examen.

L'affaire des tweets postés par Marine Le Pen en 2015 rebondit. "Or les agriculteurs britanniques vont être les grands perdants du brexit et ne toucheront plus d'aides directes de leur gouvernement après 2020", a dit Phil Hogan qui souhaite "simplifier l'actuelle politique agricole commune (PAC) pour aider au maximum et plus vite les agriculteurs en difficulté". Ce vote préliminaire doit être confirmé par un vote en séance plénière pour devenir définitif. "Je ne savais pas que c'était une photo de James Foley". Dans l'affaire des images, c'est le député Gilbert Collard qui a lui aussi été inquiété.

Le parquet de Nanterre, qui avait demandé la levée d'immunité de Marine Le Pen, a ouvert une information judiciaire pour la diffusion d'images violentes.

Le Parlement européen a approuvé jeudi la levée de l'immunité parlementaire de Marine Le Pen.

Selon Florian Philippot, "Marine Le Pen a confiance dans les fonctionnaires, s'ils ne l'empêchent pas de pouvoir critiquer le syndicat de la magistrature, qui a un comportement politisé insupportable".

La levée de l'immunité de la candidate ouvre la voie à sa convocation par les enquêteurs, ainsi qu'à un éventuel placement en garde à vue. Marine Le Pen risquerait néanmoins alors jusqu'à trois ans d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende.

L'enquête pour "diffusion d'images violentes" n'est cependant pas sans risque pour la candidate du FN à l'élection présidentielle. Mais le bureau de l'Assemblée nationale française a refusé de lever son immunité, jugeant la requête de la justice pas " suffisamment précise ".

Recommande: