Rabat annonce un retrait unilatéral de la zone tampon de Gueguerat — Sahara

27 Février, 2017, 01:28 | Auteur: Lynn Cook
  • L’Espagne accueille avec satisfaction l’annonce par le Maroc d’un retrait unilatéral de la zone de Guerguerat

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a déclaré samedi qu'il était "profondément préoccupé par les tensions accrues" dans le sud du Sahara occidental et appelé les parties concernées "à faire preuve de la plus grande retenue et à prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter l'esclade des tensions".

Le gouvernement espagnol a accueilli avec satisfaction l'annonce officielle d'un retrait unilatéral immédiat de la zone de Guerguerat faite dimanche par le Maroc.

La décision du Maroc de retirer ses forces militaires de ladite zone tampon, intervient à la suite de l'entretien téléphonique qu'a eu à ce sujet, le vendredi 24 février, le roi Mohammed VI avec Antonio Guterres, ajoute le communiqué diffusé ce dimanche.

Sérieusement acculée par le Maroc en Afrique, qui constitue son terrain de prédilection, la direction du Polisario, le front séparatiste sahraoui a eu recourt à l'unique option qui lui reste, celle de l'escalade.

La situation dans les environs de Guerguerat au Sahara occidental, à l'intérieur de la zone tampon, s'est tendue depuis le début du mois de septembre 2016, le Front Polisario s'opposant aux travaux de construction d'une route marocaine dans la région.

"C'est le Maroc qui s'est dérobé de ses engagements envers le processus de négociations mené par l'ONU, rejeté à plusieurs reprises la visite de l'envoyé personnel du SG de l'Onu et a refusé la mise en œuvre de la résolution 2285 du Conseil de sécurité, appelant au retour de la composante civile et politique de la MINURSO et l'organisation d'un cinquième round de négociations", a rappelé le bureau du SN.

Recommande: