L'édition 2017 sera plus internationale — Viva Technology

25 Février, 2017, 00:20 | Auteur: Aubrey Nash
  • Maurice Lévy patron de Publicis coorganise le salon avec le groupe Les Echos

Tous les détails en un clic.

Viva Technology s'impose comme le rendez-vous incontournable pour les acteurs de l'innovation.

Dans son discours, François Hollande a tenu à rappeler " la réussite française dans l'innovation " et le succès de la French Tech, notamment à la dernière CES de Las Vegas en début d'année. Sa secrétaire d'État au Numérique, Axelle Lemaire, ne pouvait recevoir de plus beaux compliments. Et je rappelle volontiers plusieurs actions et dispositifs: la sanctuarisation du Crédit Impôt Recherche, son élargissement via le Crédit Impôt Innovation, le rayonnement de Bpifrance, de son Fonds National d'Amorçage, etc. Nous avons aussi lancé un Concours mondial de l'Innovation et nous annoncerons le mois prochain un plan de financement de la recherche sur l'Intelligence Artificielle.

Comme lors de la précédente édition, les deux premières journées seront consacrées aux professionnels (entreprises, médias) et aux leaders d'opinion (dirigeants d'entreprises, investisseurs) tandis que la troisième sera également ouverte au grand public avec cette fois-ci diverses opérations séduction organisées dont un tournoi d'e-gaming, un concert et des performances de digital art.

À noter également, le prix LVMH, qui récompensera une start-up prometteuse (France ou monde). Mais Viva Tech peut compter sur ses nombreux partenaires comme Orange, BNP Paribas, La Poste, LVMH et Google.

Recommande: