Un Bayern cinq étoiles punit Arsenal

18 Février, 2017, 00:24 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Les stars du FC Barcelone Luis Suarez Neymar Lionel Messi et Gerard Piqué lors d'un entraînement le 13 février 2017 au Parc des Princes  AFP

Sur la sellette à Arsenal depuis la déroute contre le Bayern Munich (5-1), Arsène Wenger ne sait pas de quoi son avenir sera fait. Victorieux 3-1 du Napoli, le Real Madrid peut envisager le prochain tour: lors des huit dernières éditions de phases à élimination directe de C1, les Madrilènes se sont toujours qualifiés après s'être imposés à l'aller. Grâce à ce résultat sans demi-mesure, le Bayern a désormais un pied en quarts de finale avant le match retour programmé le mardi 7 mars à Londres.

Wenger a pris les rênes d'Arsenal en septembre 1996.

Pour l'heure, l'ancien coach de l'AS Monaco ne veut pas s'exprimer sur ce sujet. "Nous avons d'autres priorités pour le moment", a-t-il dit, lorsqu'il a été interrogé sur cette prolongation de contrat.

Ligue des champions le programme des 8e  AFP
Ligue des champions le programme des 8e AFP

Une incertitude qui s'ajoute à celles concernant l'avenir à Arsenal de Mesüt Ozil et Alexis Sanchez et qui pourrait compliquer la tâche des Gunners, dans leur quête de la Ligue des champions, les troupes d'Arsène Wenger ne pointant qu'à la 4e place du classement, certes à seulement deux points de Manchester City, deuxième, mais avec un seul petit point d'avance sur Liverpool et deux sur Manchester United. Arsène Wenger va finir la saison, mais il confie qu'il ignore ce qui l'attend ensuite.

"Peu importe ce qui se passera, j'entraînerai la saison prochaine, a annoncé le technicien en conférence de presse".

Recommande: