Nicolas Anelka prépare un film sur Knysna et le Mondial 2010 !

18 Février, 2017, 00:34 | Auteur: Ruben Ruiz
  • France's Patrice Evra Thierry Henry Nicolas Anelka and William Gallas during 2010 World Cup

Je n'ai pas besoin de me cacher. "J'assume tout ce que je dis et tout ce que je fais, moi", tacle l'Yvelinois dans les colonnes du magazine.

Toujours est-il que l'homme aux 69 sélections en équipe de France n'a toujours pas digéré ce qu'il semble vivre comme une profonde injustice.

"Je connais le 'coupable', je le dévoilerai dans mon film, déclare l'ancien attaquant du Paris Saint-Germain ou d'Arsenal. J'assume tout ce que je dis et tout ce que je fais, moi", confie-t-il à Onze Mondial. Nicolas Anelka a vécu un épisode particulièrement délicat lors de la Coupe du monde 2010 qui s'est jouée en Afrique du Sud et dont on ne retient que le scandale de Knysna.

Nicolas Anelka est un habitué des sorties médiatiques fracassantes.

"A l'époque, les joueurs cherchaient qui avait parlé à la presse, comme l'avait raconté Patrice Evra en 2014:" On était dans une telle bulle qu'on cherchait des taupes. Les joueurs avaient alors tenté de trouver la fameuse "taupe" et avaient décidé de faire grève. Cette rébellion avait fait suite à la publication par le quotidien sportif L'Équipe d'insultes prétendument adressées par Nicolas Anelka au sélectionneur Raymond Domenech. Parce qu'ils savaient que j'avais raison, tout simplement (sourire). Non pas sur l'insulte, qui est d'ailleurs fausse, mais sur l'acte en lui-même. Le coach a été sélectionneur pendant six ans et il n'a jamais réussi à constituer une équipe, à tirer quelque chose du groupe. Le "mutin de Knysna" espère bien régler ses comptes et promet de révéler l'identité du "coupable" dans son film en préparation. Quand tu es "renoi" et que tu viens de la cité, ta timidité devient de l'arrogance, juge-t-il. "Par contre pour un bon Français de souche style (Yoann) Gourcuff, c'est de la timidité ".

Recommande: