JO 2024: un adversaire en moins pour Paris? Budapest pourrait se retirer

18 Février, 2017, 01:03 | Auteur: Ruben Ruiz
  • JO 2024: un adversaire en moins pour Paris? Budapest pourrait se retirer

En déplacement à Paris jeudi, Michael Phelps, désormais membre de la commission consultative des athlètes du Comité de candidature de LA 2024, a reconnu devant la presse " avoir les Jeux à Paris se serait très spécial. "Je pense que les deux villes seront toutes les deux incroyables", a-t-il estimé.

Les opposants ont annoncé avoir recueilli près de double du quorum nécessaire à l'organisation d'un référendum local.

Budapest veut débourser 2,4 milliards d'euros pour accueillir les Jeux de 2024, des fonds que le mouvement étudiant souhaiterait plutôt voir investis dans la santé ou l'éducation.

La collecte de signatures en vue d'obtenir un référendum sur l'annulation de la candidature de Budapest comme ville organisatrice des Jeux Olympiques 2024 avait débuté le 19 janvier.

"S'il s'avère qu'un nombre suffisant de Budapestois ont signé pour un référendum, j'envisagerai sérieusement un retrait de la candidature", a affirmé Istvan Tarlos, assurant qu'il "refuserait d'ignorer la volonté du peuple". Un telle consultation ne pourrait en tout état de cause pas être organisée avant mai. Le collectif a annoncé vendredi avoir recueilli 266.151 signatures.

Rassemblant de jeune militants, Momentum a insisté sur les risques de "corruption" impliqués par les sommes en jeu, touchant une corde sensible dans l'opinion publique.

A l'intérieur, les 266151 signatures récoltées par une pétition demandant l'organisation d'un référendum. La Hongrie (9,9 millions d'habitants) figure au 8e rang des pays en termes de palmarès olympique, avec 168 médailles d'or, 148 d'argent et 170 de bronze. Le Comité international olympique attirbuera ces JO en septembre prochain.

Recommande: