Israël: Ikea publie un catalogue sans femme pour la communauté ultra-orthodoxe

18 Février, 2017, 00:49 | Auteur: Lynn Cook
  • Crédits: Wikimedia commons

Les légendes du catalogue semblent, elles aussi, s'adresser à la communauté religieuse.

Une "maladresse" qui avait créé un tollé et avait contraint Ikea à présenter ses excuses. La couverture montre un ultra-orthodoxe feuilletant un livre près d'une grande bibliothèque pleine de textes sacrés alors que deux garçons jouent sur un tapis.

Un catalogue Ikea destiné à la communauté juive ultra-orthodoxe, dite Haredi, en Israël, crée la polémique.

SOCIETE Selon la firme, ce catalogue garantit que "les perceptions les plus traditionnelles de la pudeur" soient respectées.

Problème: quand Ikea appelle ses clients à "profiter du plaisir d'être ensemble en famille", il sous-entend visiblement que la famille peut se passer sans problème de ses membres du sexe féminin.

Le catalogue israélien classique, quant à lui, ressemble à ceux distribués dans d'autres pays, faisant apparaître des hommes et des femmes. Cela inclut les femmes politiques.

Qu'Ikea ait décidé de se conformer aux standards des Haredi, qui représentent environ 10% de la population israélienne, n'a pas été du goût de tout le monde, provoquant des réaction choquées, incrédules ou sarcastiques. "Oh, c'est génial. Je ne savais pas qu'il y avait des familles monoparentales dans la communauté haredi [les "Craignant-Dieu" ou ultra-orthodoxes]", moque un internaute.

Pour enrayer le bad buzz, Ikea Israël a fini par publier un communiqué relayé par l'agence Religion News Service (RNS) pour se justifier. "Nous nous assurerons que nos futures publications reflètent ce qu'Ikea défend, et dans le même temps respectent la communauté haredim ". En 2012, un catalogue sans aucune femme avait été diffusé en Arabie saoudite: les pages avaient été retouchées pour effacer toute présence féminine.

Recommande: