RDC : Au moins quatre morts et une dizaine de blessés à Kinshasa

15 Février, 2017, 00:24 | Auteur: Lynn Cook

Tard dans la nuit de lundi à mardi, des échauffourées ont éclaté entre ses adeptes de BDK et les éléments de la police, qui ont lancé l'assaut sur l'une de ses résidences dans la périphérie de la ville de Kinshasa faisant ainsi huit blessés et près de 20 adeptes ont été arrêtés, selon le porte-parole de la police.

Dans son bilan, la police signale l'arrestation de 22 personnes, la récupération de 5 armes dont 4 Ak47.

Des tirs nourris ont encore retenti mardi matin autour de la résidence du député Ne Mwana Nsemi, le leader du mouvement politico-religieux Bundu Dia Kongo.

La police cherchait encore à y "extirper les partisans de l'Honorable Mwanda Nsemi" en fin de matinée, selon le colonel Mwanamputu.

Au cours de ces incidents, une dizaine de partisans du mouvement Bundu Dia Kongo, avaient perdu la vie.

Au moins deux véhicules y ont été brûlés. Cette descente de la police dans le QG de Bundu dia Kongo fait suite à des déclarations jugées xénophobes de son chef, Muanda Nsemi qui a ouvertement mis en cause la nationalité congolaise du Président Joseph Kabila et demandé le départ des personnes non natives du Kongo-Central de cette province.

Recommande: