La nudité fait son grand retour — Playboy

15 Février, 2017, 00:37 | Auteur: Sue Barrett

Un retour à la nudité qui se veut moderne, comme le montre la couverture choisie pour les mois de mars/avril 2017.

À 25 ans, le fils du fondateur du magazine, Cooper Hefner est depuis peu responsable de la création de Playboy.

En 2015, le directeur général de Playboy Entreprises, Scott Flanders, parti entre temps de la rédaction, expliquait que la fin de la nudité visait à élargir l'audience du groupe.

C'est un vrai numéro de contorsionniste auquel s'est livré le magazine créé en 1953 par Hugh Hefner pour justifier ce revirement.

Playboy était ainsi encouragé par le succès de la nouvelle mouture de son site internet, qui ne montrait déjà plus que des femmes vêtues, même légèrement. "Nous prenons un risque en renonçant au nu". Si elle ne publie pas ses chiffres de diffusion, il semble que l'opération n'ait pas séduit. La nudité n'est pas un problème. "Aujourd'hui, nous renouons avec notre identité et assumons ce que nous sommes ", poursuit le jeune homme.

En 2016, Scott Flanders, un des dirigeants de la publication -qui n'y est plus depuis-, avait déclaré au New York Times que Playboy était dépassé à cause l'accessibilité de la pornographie.

L'expert en magazines, Samir Husni croit que bannir la nudité de Playboy a probablement aliéné davantage de lecteurs que cela en a attiré. "Playboy et une idée de non-nudité est une sorte de contradiction", juge le professeur à l'Université du Mississippi. Exclues de la nouvelle version du magazine, les femmes dénudées devraient faire leur retour dans le magazine fondé par Hugh Hefner dès le numéro de mars-avril. Toutefois, Cooper Hefner a indiqué que le magazine évoluait.

Recommande: