Le Canada pourrait s'écarter de l'ALÉNA, selon l'ambassadeur aux États-Unis

24 Janvier, 2017, 00:31 | Auteur: Aubrey Nash
  • Trump souhaite rapidement se lancer dans les renégociations de l'Aléna

"L'une des choses importantes est le point de vue exceptionnellement positif" que Donald Trump a du Canada, a dit Stephen Schwarzman, qui dirige le forum stratégique mis en place en décembre par le président américain pour évaluer sa politique économique.

Le président américain Donald Trump a réaffirmé samedi son engagement à renégocier l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) au cours de ses prochaines rencontres avec les dirigeants mexicain et canadien. "Il peut y avoir quelques modifications, mais pour l'essentiel, les choses devraient bien se passer pour le Canada (.), c'est un modèle de ce que les relations commerciales devraient être, c'est un jeu où tout le monde sort gagnant", a-t-il affirmé.

"Nous allons rencontrer le premier ministre du Canada (Justin Trudeau) et le président du Mexique (Enrique Peña Nieto) et nous allons commencer des négociations liées à l'ALENA", a-t-il déclaré lors d'une cérémonie dans les salons de la Maison-Blanche.

Le gouvernement de Justin Trudeau est réuni à Calgary jusqu'à mardi en séminaire afin de peaufiner la stratégie du Canada à l'aube de la présidence Trump. La rencontre avec Enrique Peña Nieto à la Maison Blanche a été fixée au 31 janvier.

La nouvelle administration républicaine a d'ores et déjà averti que si ses partenaires refusaient une négociation "qui apporte aux travailleurs américains un accord équitable", les États-Unis quitteraient l'ALENA.

L'ambassadeur du Canada aux Etats-Unis, David MacNaughton, a indiqué dimanche que le gouvernement de M. Trump souhaitait surtout renégocier l'accord avec le Mexique pour combler le déficit commercial avec ce pays.

"L'une des choses que les Etats-Unis examinent est une potentielle taxe frontalière", a déclaré M. Schwarzman.

Le Canada a indiqué qu'il souhaiterait maintenir son accord de libre-échange datant de 1989 avec les Etats-Unis si le pays se retire de l'ALENA.

Selon l'ambassadeur, le Canada est le plus grand partenaire commercial de 35 États.

Recommande: