Safran veut fusionner avec Zodiac Aerospace

20 Janvier, 2017, 00:40 | Auteur: Aubrey Nash

Safran se spécialise dans les moteurs, nacelles, trains d'atterrissage, roues et freins, systèmes électriques embarqués et avionique.

Les groupes français Safran et Zodiac Aerospace veulent fusionner pour créer un des leaders mondiaux du secteur aéronautique, ont-ils officiellement annoncé le 19 janvier. Selon une info du Figaro, "les actionnaires de Zodiac se voient proposer 29,50 euros par titre, contre 23,35 euros hier en Bourse".

Interrogé sur l'impact de cette fusion outre-Atlantique sur le projet Safran-Zodiac, Robert Peugeot a simplement répondu qu'elle faisait partie du contexte. Si l'OPA aboutit, elle sera suivie d'une fusion pour former un géant de plus de 20 milliards de chiffre d'affaires, numéro deux mondial des équipements aéronautiques. Du côté de Zodiac (5,2 milliard d'euros de CA en 2015, 33.600 employés), c'est avant tout un mariage de raison, l'entreprise traversant depuis quelques années une période agitée, notamment sur le plan industriel.

Avec cette acquisition, Safran sera présent sur " l'ensemble des grands programmes aéronautiques ".il emploiera environ 92 000 collaborateurs (dont plus de 45 000 en France) et réalisera environ 21,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, avec un résultat opérationnel de 2,7 milliards d'euros.

Les actionnaires familiaux ainsi que la FFP et le Fonds Stratégique de Participations, qui détiennent ensemble près de 32 % du capital social de Zodiac Aerospace, entendent demeurer des actionnaires de long terme de la nouvelle entité et s'engageraient à ne pas participer à l'OPA, précisent les industriels dans un communiqué. Entre mars 2013 et novembre 2016, l'État a cédé plus de la moitié de sa participation, revenant de 30,2 %. La finalisation de l'offre publique est prévue pour la fin du quatrième trimestre 2017 et la fusion se déroulerait début 2018. Il a précisé ne pas identifier de "recouvrements" importants dans les activités des deux groupes et ne pas attendre de réductions d'effectifs notables. Ross McInnes et Philippe Petitcolin resteront respectivement Président du Conseil d'administration et Directeur Général de Safran, tandis qu'Olivier Zarrouati, Président du Directoire de Zodiac Aerospace, deviendra Directeur Général Délégué de Safran. Cette opération est réalisée avec le soutien de l'Etat, premier actionnaire de Safran et qui restera le premier actionnaire du groupe fusionné à l'issue de l'opération.

Les familles actionnaires de Zodiac, qui réunit son AG à partir de 16h00, comptent bien faire entendre leur voix dans le nouveau groupe après le rachat par Safran, a prévenu Didier Domange, président du conseil de surveillance du groupe.

Recommande: