Auvergne-Rhône-Alpes n'est plus la région la plus touchée — Grippe

20 Janvier, 2017, 00:53 | Auteur: Jonathan Ford
  • Grippe: vers le pic épidémique

Pas de doute la grippe et son lot de symptômes sont bien là! Selon le réseau de médecins Sentinelles, la semaine dernière, il y avait 481 cas/100 000 habitants contre près de 600 cas/100 000 habitants début janvier.

Entre le 9 et le 15 janvier, le nombre de nouveaux cas de grippe a continué d'augmenter. En plus de la vague de froid qui s'abat sur l'Hexagone, ceux-ci doivent veiller à se protéger contre la grippe saisonnière.

La semaine dernière, le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux a été estimé à 409 cas pour 100 00 habitants. Les taux les plus élevés ont été observés en Provence-Alpes-Côte d'Azur, avec 733 cas pour 100 000 habitants, en Corse, 563 cas, et Occitanie 506 cas.

En ce qui concerne le taux d'hospitalisation pour syndrome grippal chez les plus de 65 ans, il est proche de 3%, ce qui, selon le réseau Sentinelles "semble élevé, sans pour autant être exceptionnel". La vigilance reste de mise, en particulier pour les personnes âgées de plus de 65 ans.

Une bonne nouvelle cependant, Santé publique France note une baisse des cas graves et des malades admis en réanimation, tout comme la ministre de la Santé, Marisol Touraine, qui parlait hier d'une "situation stabilisée " dans les hôpitaux. Le taux d'hospitalisation est estimé à 0,7%, stable par rapport à la semaine précédente. La vaccination et les mesures d'hygiène sont les meilleures moyens de prévention de la grippe, et "un traitement antiviral précoce est recommandé chez les sujets à risque", rappelle l'agence sanitaire.

Recommande: