Sommet Afrique-France : Kagame et Mugabe au rendez-vous

15 Janvier, 2017, 00:35 | Auteur: Lynn Cook
  • Le sommet Afrique France se tiendra à Bamako les vendredi 13 et samedi 14 janvier

"La France restera toujours au côté du Mali jusqu'à l'aboutissement du processus de paix, jusqu'à ce que l'Etat malien puisse avoir son autorité respectée sur l'ensemble du territoire malien".

Le chef d l'Etat toglais Faure Essozimna Gnassingbé participe depuis la matinée de samedi à Bamako au 27ème Sommet Afrique-France sous le thème "Sommet pour le partenariat, la paix et l'émergence", où il doit défendre sa vision d'"une Afrique de paix et de sécurité".

Lors de sa première visite en Afrique, à Dakar, le 12 octobre 2012, François Hollande avait assuré: "Les émissaires, les intermédiaires et les officines trouvent désormais porte close à la présidence de la République comme dans les ministères".

Un important dispositif policier a été mis en place pour accueillir les 35 chefs d'Etat attendus dans la capitale malienne. "François Hollande avait même assuré à Bamako ce 2 février avoir "sans doute" vécu la journée la plus importante de ma vie politique". Le dit sommet a fait l'objet d'une conférence de presse d'annonce le 5 janvier 2017, au siège de l'Union des Associations et des Coordinations d'Association pour la Développement et la Défense des Droits des Démunis (UACDDDD) par ses initiateurs dont Massa Koné, Moussa Coulibaly, Bakary Dombia et Soungalo Koné. Le sommet l'a ensuite applaudi debout.

Le président est arrivé ce vendredi sur la base opérationnelle de Gao, principale ville du nord du Mali. D'ici à 2020, leur nombre devrait atteindre 25 000.

Il s'est appuyé sur la décision du président français, prise en janvier 2013, de lancer l'armée française aux trousses des djihadistes qui occupaient le Nord du pays depuis mars 2012. Le président français a aussi annoncé le lancement d'un Fonds d'investissement franco-africain doté de 76 millions d'euros sur 10 ans, le tout premier du genre.

Recommande: