Quand Booba se fait courser par un éléphant — Insolite

15 Janvier, 2017, 01:09 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Le président du Gabon Ali Bongo et son homologue de Guinée-Bissau Jose Mario Vaz lors de la cérémonie d'ouverture de la CAN au stade de l'Amitié le 14 janvier 2017 à Libreville

En ce début d'année 2017, Booba ne cesse de faire parler de lui.

Le président du Gabon Ali Bongo a officiellement donné le coup d'envoi de la 31e Coupe d'Afrique des Nations 2017 de football (CAN-2017), samedi lors d'une cérémonie animée par le rappeur Booba au stade de l'Amitié de Libreville, la capitale du pays-hôte. Donc là, il subit un pré-jugement alors que, jusqu'à preuve du contraire, il n'est pas coupable.

Choix du coeur ou opportunisme, impossible à dire, quoi qu'il en soit on est toujours soufflé par la capacité du rappeur à savoir se placer dans le sens du vent. C'est de la méchanceté, du racisme, ce n'est pas logique. Et alors qu'il est en ce moment en Afrique, Booba a fait une rencontre qui aurait pu très mal finir. Le rappeur s'enfuit en courant, accompagné de ses amis qui rigolent en même temps. Mais soudainement, l'animal se redresse et se met à le charger. Heureusement plus de peur que de mal puisque le rappeur s'en est sorti indemne.

Recommande: