Première livraison d'Airbus depuis la levée des sanctions — Iran

14 Janvier, 2017, 01:33 | Auteur: Aubrey Nash
  • La commande d'Iran Air pour 46 A320 devrait comprendre des ceo et des neo. Crédit: Airbus- A. Pecchi

Un premier appareil Airbus, d'une commande de 100 avions finalisée après l'accord nucléaire avec les grandes puissances et la levée d'une partie des sanctions économiques, est arrivé jeudi à la mi-journée à l'aéroport Mehrabad de Téhéran, a constaté un journaliste de l'AFP.

La cérémonie de livraison s'est tenue à la suite de la présentation des résultats annuels de l'avionneur européen en présence de Farhad Parvaresh, PDG d'Iran Air, de Tom Enders, CEO d'Airbus, de Fabrice Brégier, président d'Airbus Commercial Aircraft et COO d'Airbus, et de Gael Meheust, SVP Sales and Marketing de CFM.

"Nous allons recevoir deux appareils A330 d'ici à la fin de l'année iranienne (20 mars 2017) et deux appareils A321 et A330 dans l'année qui suivra", a déclaré M. Akhoundi.

Depuis la Révolution islamique de 1979, Téhéran n'avait pu acheter que des avions d'occasion à l'étranger. Mais la flotte iranienne compte déjà des appareils Airbus, qui ont pour la plupart au moins une quinzaine d'années d'ancienneté.

Confirmée en décembre dernier, la vente porte sur 46 appareils de la famille A320, 38 long-courriers A330 ainsi que seize A350, le dernier-né de la gamme. Ce contrat a une valeur de 16,6 milliards de dollars.

Airbus et Iran Air ont célébré le 11 janvier la livraison du premier A321 à Iran Air, le premier appareil de la commande de cent Airbus annoncée en janvier 2016 et conclue le 22 décembre.

L'Iran aura besoin de 400 à 500 avions de ligne dans la prochaine décennie, selon l'Organisation iranienne de l'aviation civile.

Recommande: