Mahmoud Abbas écrit à Donald Trump et le prévient !

14 Janvier, 2017, 02:23 | Auteur: Lynn Cook
  • Abbas demande à Poutine d'empêcher le transfert de l'ambassade des Etats Unis à Jérusalem

Le déménagement signifierait la "fin de la solution à deux Etats". Et avant même d'entrer en fonction, il marque déjà sa différence avec les intentions de Donald Trump concernant le transfert de l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem.

Il romprait ainsi avec la politique historique des États-Unis qui est aussi celle de la très grande majorité de la communauté internationale. Lorsque David Friedman a été désigné le 15 décembre 2016 au poste de futur ambassadeur des Etats-Unis en Israël, il a affirmé avoir "hâte " de travailler pour la paix au Proche-Orient "depuis l'ambassade américaine dans la capitale éternelle d'Israël, Jérusalem ".

De nombreuses mises en garde se sont élevées contre l'effet que pourrait avoir un tel transfert, le secrétaire d'Etat américain sortant John Kerry parlant du risque d'une "explosion absolue dans la région". "Revenir sur notre reconnaissance de l'État d'Israël est l'une d'elles".

Fait exceptionnel, la direction palestinienne a ouvertement demandé l'intervention de la Russie pour contrer le possible déménagement de l'ambassade.

"Nous ne sommes pas en train d'encourager à la violence", a-t-il dit, répondant à une accusation constamment portée contre l'Autorité palestinienne par le gouvernement israélien, "appeler à la prière n'est pas un acte de violence".

Israël proclame que Jérusalem sa capitale est indivisible, y compris Jérusalem-Est, la partie majoritairement palestinienne de la ville, qu'Israël occupe depuis 1967 et qui a depuis été annexée. "Sans doute les dirigeants de ces pays considèrent-ils qu'ils ont trop intérêt à trouver un terrain d'entente avec le nouveau président américain pour risquer de compromettre cette relation", interprète Ofer Zalzberg, analyste à International Crisis Group.

Le statut de Jérusalem est l'une des questions les plus épineuses d'un règlement du conflit israélo-palestinien qui se fait toujours attendre. La question de Jérusalem touche par ailleurs à des sensibilités religieuses extrêmement vives.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a demandé au président russe Vladimir Poutine d'intervenir pour empêcher le président élu Donald Trump de transférer l'ambassade des États-Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem, a dit vendredi un haut responsable palestinien.

Recommande: