EN IMAGES : les chars américains débarquent à l'ouest de la Pologne

14 Janvier, 2017, 01:26 | Auteur: Lynn Cook
  • Le convoi fait partie du premier transport de soldats américains et de matériel militaire lourd arrivé en Europe orientale dans le cadre de l’opération Atlantic Resolve

"Atlantic Resolve" prévoit la présence par rotation de l'unité en question en Pologne, mais aussi dans les pays baltes, la Hongrie, la Roumanie et la Bulgarie.

Le quartier général de la brigade est établi à Zagan dans l'ouest de la Pologne où une cérémonie officielle aura lieu samedi.

Des chars américains ont franchi la frontière polono-allemande jeudi dans le cadre d'un des plus vastes déploiements militaires des Etats-Unis en Europe depuis le fin de la guerre froide.

"Je veux dire que le déploiement de la brigade de 3.500 soldats, 87 chars et 144 véhicules blindés Bradley est proportionné et mesuré", a déclaré Mme Gottemoeller en soulignant qu'il s'agissait d'une mesure de "dissuasion et de défense".

Le président américain sortant Barack Obama s'était engagé à protéger une région rendue très nerveuse par l'annexion de la Crimée par la Russie, en 2014, et par l'appui de Moscou aux séparatistes qui sévissent dans l'est de l'Ukraine.

La présence américaine, "sans précédent pour la Pologne depuis la fin de la guerre froide, modifie la donne sur le flanc oriental de l'Otan", selon le directeur du fonds German Marshall Fund à Varsovie Michal Baranowski.

" Nous considérons cela comme une menace", a réagi immédiatement le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov.

Alexeï Mechkov, vice-ministre russe des Affaires étrangères, a qualifié de son côté ce déploiement "hâtif" de "facteur de déstabilisation pour la sécurité européenne".

L'opération intervient une semaine avant l'entrée en fonction du président américain Donald Trump, supposé être favorable à la détente avec le Kremlin.

La victoire de M. Trump a éveillé des craintes en Pologne et dans les pays baltes sur la réalisation des mesures de renforcement de la présence de l'Otan prise au sommet de l'Alliance en juillet à Varsovie.

Recommande: