Pokémon Go interdit en Chine par mesure de sécurité

12 Janvier, 2017, 00:39 | Auteur: Lynn Cook
  • GC IMAGES

Son action a été coordonnée avec celle d'autres départements du gouvernement de manière à évaluer au mieux les risques qui pourraient découler de l'entrée de Pokémon GO sur le territoire. Rien qu'au Japon, quelque 80 incidents ont été provoqués par des joueurs. En effet, le jeu étant basé sur le capteur GPS du smartphone et le facteur temporel, l'apparition de certains Pokémon à certains endroits a donné lieu à des rassemblements " spontanés " de plusieurs centaines de dresseurs. Les possibilités de géolocalisation sont également évoquées: le jeu constituerait "une menace pour la sécurité des données géographiques du pays et une menace pour les transports ou la sûreté personnelle des usagers". Pokémon GO utilise ainsi Google Maps, qui est encore largement interdit sur l'ensemble du territoire.

Pokémon Go (Lien App Store - Gratuit - iPhone/iPad) a été incontestablement l'un des évènements ludiques de 2016 (que l'on apprécie ou pas le jeu d'ailleurs), générant des manifestations monstres et presqu'autant d'articles de presse - y compris généraliste - autour du phénomène. Des jeux similaires, avec un fonctionnement basé sur la réalité augmentée et la localisation du joueur, seront l'objet d'une interdiction. Pékin préfère temporiser un peu pour voir comment légiférer ou peut-être pour laisser le champ libre à des solutions 100% chinoises plus facile à contrôler et à bloquer.

De façon plus officieuse, la Chine ne souhaite pas que ses citoyens commencent à se balader dans le pays pour attraper des Pokémons et tombent sur des sites interdits au public, comme des bâtiments militaires.

Recommande: