Opération séduction de Bernard Arnault auprès de Donald Trump

12 Janvier, 2017, 00:55 | Auteur: Aubrey Nash
  • Jack Ma pdg d'Alibaba

L'histoire retiendra peut-être que - comble de l'ironie - c'est tout de même Bernard Arnault, PDG du groupe de luxe LVMH, qui fut le premier homme d'affaires français rencontré par le futur président. A la sortie de cette rencontre, il a expliqué que Louis Vuitton fabriquait des produits en Californie depuis plus de 25 ans, et qu'en raison du succès de sa marque il envisageait d'étendre ses affaires aux Etats-Unis. Le PDG de LVMH a par ailleurs évoqué - sans toutefois donner plus de précision - un projet d'implantation " en Caroline ou au Texas ".

Jack Ma, fondateur et président d'Alibaba, le géant chinois du commerce en ligne, a rencontré lundi le président élu américain Donald Trump.

Alors qu'on lui demandait, de quoi les deux hommes avaient discuté, Donald Trump a déclaré: "De grandes choses, des choses merveilleuses".

Jack Ma "est un grand, grand entrepreneur, l'un des meilleurs au monde", a-t-il déclaré après leur rencontre à Trump Tower à New York.

Depuis son élection, le 8 novembre dernier, le président élu s'en est pris à plusieurs reprises à la Chine, suscitant l'inquiétude à Pékin où la classe dirigeante s'inquiète notamment de la mise en œuvre aux Etats-Unis d'une politique commerciale protectionniste.

Recommande: