Nouvelles restrictions de circulation : la piétonnisation de Paris par Anne Hidalgo continue

12 Janvier, 2017, 00:35 | Auteur: Aubrey Nash
  • Petites choses pas bien chères

Sa guerre contre les voitures est pourtant loin d'être terminée. Si la maire se félicite des avancées de Paris, elle juge qu'"il nous reste encore beaucoup de chemin à faire, comme en témoignent les nombreux pics de pollution qui se sont déroulés fin 2016". Une création qui s'inscrit dans le vaste plan vélo présenté par la Mairie de Paris en juin 2015, qui verra notamment la création d'une piste cyclable à double sens sur les Champs Elysées.

Un tram-train électrique longerait les quais hauts de la rive droite de la Seine. Il a vocation à circuler en double sens, sur des voies réservées et transportera plusieurs milliers de personnes par jour grâce à des véhicules de grand gabarit. Dans un premier temps, elle empruntera le tracé de l'actuelle ligne de bus 72, reliant le Pont de Saint-Cloud à l'Hôtel de Ville, prolongé jusqu'à la Gare de Lyon. Il se poursuivra dans un deuxième temps jusqu'à Bercy puis atteindra le Val-de-Marne, avec pour terminus les futures gares du Grand Paris Express. Christophe Najdovshi explique que la concertation et les études de préfiguration se tiendront en 2017, pour une mise en œuvre progressive à partir de 2018!

Lors de ses vœux aux élus, que la Maire de Paris, Anne Hidalgo, accompagnée de Christophe Najdovski, son adjoint chargé de toutes les questions relatives aux transports, à la voirie, aux déplacements et à l'espace public, a annoncé la mise en place de la circulation à double sens rue de Rivoli, avec création dès 2017 d'une piste cyclable, allant de la Place de la Bastille à Place de la Concorde, réduisant de-facto la place de l'automobile sur cette artère historique de la capitale, actuellement en sens unique de la Place de la Bastille à Place de la Concorde. Auprès de nos confrères du "Journal du Dimanche", elle affirme cet objectif: "Diviser par deux en moyenne la place de la voiture individuelle polluante". "Il en sera factuellement de même pour les niveaux de bruit et de pollution, ce qui représentera un vrai progrès pour la qualité de vie des riverains et des salariés des boutiques en pied d'immeuble ", a ajouté M. Nadjovski. Là encore, Christophe Najdovski précise: "En concertation avec la direction du musée, nous avons décidé de limiter la traversée de la place du Carrousel aux vélos, aux transports en commun et aux taxis".

Anne Hidalgo persiste et signe. Sur les quais hauts, qui jouxtent la voie sur berge fermée à la circulation depuis cet été, les voitures vont devoir se serrer encore un peu plus. La mairie de Paris, qui a lancé la rénovation de sept grandes places (Italie, Nation, Bastille, Gambetta, Panthéon, Madeleine, Fêtes), souhaite également s'attaquer à la piétonisation d'une autre esplanade, celle du Carrousel du Louvre, située dans le prolongement des Tuileries. "Le piétons pourront enfin profiter de ce monument dans un cadre calme et apaisé". En 2017, elle veut ainsi "rendre le Marais aux piétons, en limitant le trafic automobile aux seuls riverains, transports en commun et commerçants ".

Recommande: