Les Bourses européennes finissent au ralenti et en petite baisse

30 Décembre, 2016, 02:24 | Auteur: Aubrey Nash

A Londres, l'indice FTSE-100 a gagné 0,20% soit 14,18 points pour terminer à 7.120,26 points, à un nouveau record de clôture.

"Le marché est sclérosé car il y a très peu de volumes et très peu d'intervenants", a estimé Alexandre Baradez, analyste de IG France.

BNP PARIBAS a abandonné 1,32% à 59,85 euros.

Les géants européens du pétrole ont en particulier été dopés par les cours de l'or noir, qui restaient autour de leurs plus hauts niveaux de l'année, tandis que les compagnies aériennes sont au contraire pénalisées par une facture en kérosène alourdie. L'indice EuroStoxx 50 a cédé 0,21%, le FTSEurofirst 300 0,42% et le Stoxx 600 0,35%.

A 15H00, l'indice CAC 40 cédait 6,06 points à 4.841,95 points dans un volume d'échanges ténu de 381 millions d'euros. Tout le secteur pétrolier a monté.

Sanofi a fini à l'équilibre (+0,08% à 76,21 euros).

Airbus a reculé de 0,57% à 62,36 euros, après qu'Emirates a annoncé jeudi un accord avec Rolls-Royce sur une "question technique" liée aux réacteurs des Airbus A380 et confirmé avoir reçu un avion nouvellement équipé cette semaine.

En Europe, l'indice Stoxx des banques est la lanterne rouge du classement des principales baisses sectorielles avec un recul de 1,19%, devant de l'automobile (-1,07%) et les matières premières (-0,92%).

Après un début de journée difficile, les majors pétrolières ont été entraînées dans l'optimisme ambiant, Royal Dutch Shell (action "B") gagnant 0,55% à 2.358 pence et BP 0,45% à 511,20 pence.

Randgold a bondi de 4,82% à 6.415 pence et Fresnillo de 4,62% à 1.224 pence.

L'indice Dax de la Bourse de Francfort s'est replié de 0,21%, à 11.451,05 points. Le sidérurgiste Thyssenkrupp a gagné 1,08% à 22,86 euros, coiffé au poteau par Adidas (+1,17% à 147,25 euros).

Madrid a cédé 0,19% à 9327,10 points.

Volkswagen a perdu 0,47% à 136,60 euros, malgré l'acquisition de la société canadienne PayByPhone, prestataire de service pour le paiement de places de parking via téléphone portable.

ArcelorMittal termine en net recul (-1,97% à 7,05 euros), tout comme le fabricant d'éoliennes Gamesa (-1,23% à 18,93 euros). La baisse la plus importante est celle de l'assureur NN Group qui a perdu 1,51% à 32,23 euros. La veille, il avait fini stable (-0,01%). A la hausse, l'opérateur de télécoms KPN a gagné 1,76% à 2,82 euros. Novartis avançait de 0,34% à 74,45 CHF et Roche de 0,43% à 234 CHF. Actelion (+0,81% à 223 CHF) a profité des spéculations sur le rachat par Johnson & Johnson, même si pour le moment, aucune transaction n'a été annoncée. Le MDax des valeurs moyennes a quant à lui cédé 0,04%, à 22.146,98 points. Banco Popular a perdu 1,50% à 0,92 euros, dans un secteur bancaire globalement déprimé (-0,50% pour Banco Santander à 4,93 euros).

Ce sont les valeurs bancaires qui ferment la marche, Banco Popolare cédant 3,76% à 2,302 euros, Banca Popolare di Milano (-3,50% à 0,3609 euro) et Ubi Banca cède (-3,13% à 2,598).

Dans le trio de tête, Terna a gagné 2,14% à 4,382 euros, Brembo 1,33% à 57,15 euros et Recordati Ord 1,20% à 27,06 euros.

Recommande: