Favre s'amuse et cite Guy Roux — Nice

19 Décembre, 2016, 00:26 | Auteur: Sandy Vega

En même temps, les Aiglons ont une autre priorité: le Championnat de France.

Le Gym a souffert jusqu'au bout mais gagne finalement 2-1. Ils pouvaient donc dégainer leurs chapeaux de pères Noël au coup de sifflet final sans craindre qu'on y voit de l'arrogance: ils comptent désormais quatre longueurs d'avance sur Monaco (2e), avant son match contre Lyon à 20h45, et sept points de plus que le PSG (3e), en crise depuis samedi et sa déroute à Guingamp (2-1).

Mario Balotelli a signé les deux buts niçois dans une rencontre où l'arbitrage n'a pas été à son avantage.

Leader de la Ligue 1, Nice a battu Dijon (2-1) lors de la 18e journée. Les deux équipes ont bénéficié d'un penalty sévère (Tavares en a profité pour égaliser à la 37e minute), Dijon aurait pu en bénéficier d'un second après la pause, tandis que le deuxième but de l'attaquant italien est entaché d'un hors-jeu.

Les Niçois, qui ont touché la barre par Plea en fin de match, en auront sans doute cure. Quant aux Dijonnais, réduits à dix (expulsion de Varrault à la 88e), les voilà désormais en position de barragistes (18es).

Lucien Favre (entraîneur de Nice, vainqueur 2-1 de Dijon) : "La victoire n'est pas imméritée mais elle a été dure à enlever".

Buteur lors de la défaite en Coupe de la Ligue mercredi à Bordeaux (2-3), Mario Balotelli peut arborer un large sourire ce dimanche: ses buts se sont, cette fois, avérés décisifs. Mario Balotelli, de retour dans le onze de départ en championnat après sa blessure aux adducteurs, a été le grand artisan de ce succès avec un doublé, qui porte à huit son total de buts en Ligue 1 (en neuf matches, 10 buts en 14 matches toutes compétitions confondues). Les Bourguignons ont été dépassés au classement par Caen, qui a écrasé Metz (3-0) dans un match qui avait été reporté de samedi à ce dimanche après-midi en raison du brouillard.

Recommande: