Pourquoi ce couple va pouvoir congeler le cordon ombilical de son bébé

15 Décembre, 2016, 00:48 | Auteur: Jonathan Ford
  • Pourquoi ce couple va pouvoir congeler le cordon ombilical de son bébé

Le tribunal de grande instance de Grasse, dans les Alpes-Maritimes, a autorisé un couple à conserver les cellules souches présentes dans le cordon de leur bébé, au cas où ce dernier était atteint d'une maladie grave plus tard. Les parents, qui craignent de transmettre ce lourd patrimoine à leur enfant, espèrent donc que ce prélèvement permettra de faire face en cas de grave maladie.

Les parents d'un enfant sur le point de naître à Nice, dont la famille compte plusieurs cas de cancers foudroyants, ont été autorisés par la justice à conserver le cordon ombilical du bébé à des fins thérapeutiques pour lui-même, une première en France, a-t-on appris lundi auprès de leur avocat.

Car la question est en effet de savoir si, dans le cas présent, cette démarche a un sens.

La mère, convaincue que son enfant pourra bénéficier des progrès de la science sur les cellules souches "d'ici 30 ans, (.) veut lui mettre une chance de côté pour que ce futur adulte puisse s'autoréparer", dit-il.

Dans les faits, après l'accouchement, le cordon ombilical va être congelé, cryogénisé, pour pouvoir être conservé. Qu'en est-il aujourd'hui? A quoi sert le sang de cordon ombilical? Celles-ci sont intéressantes car elles peuvent produire des cellules sanguines indispensables à l'organisme: les globules blancs, rouges et les plaquettes. Riche en cellules-souches, le sang de cordon peut parfois être utilisé chez des malades atteints de leucémies et autres maladies du sang. Le jour J, le cordon ombilical est alors prélevé et fait l'objet d'analyses dans le but d'un prélèvement du sang pour recueillir les cellules souches hématopoïétiques.

En 1988, une première mondiale a eu lieu à l'hôpital Saint-Louis à Paris.

- Qu'est-ce que le sang de cordon?

Depuis, plus de 10 000 patients dans le monde ont été soignés grâce au sang de cordon d'une autre personne. "Et on l'utilise pour les greffes et la thérapie génique", poursuit la spécialiste.

Comment obtient-on du sang de cordon? . Ces cellules permettent de soigner certaines maladies, comme la leucémie. Ils doivent être réalisés dans des maternités accréditées répondant aux exigences techniques et éthiques du prélèvement, et alimentent onze banques de stockage en France. Ni le père, ni l'enfant ne possèdent des droits sur celui-ci. Le sang de cordon peut être donné de manière anonyme à un patient n'ayant aucun lien avec la famille d'origine. Et c'est peut-être l'un des arguments qui a aidé à la confection de l'ordonnance, même si, en l'espèce, c'est involontairement aider une couple dans le désarroi à peut-être se faire arnaquer par des promesses impossibles de la part de la société de conservation britannique. On en comptabilise donc en moyenne 200 par an, en France, selon le rapport médical et scientifique de l'Agence de la biomédecine, en 2013. Ainsi, la loi française pose un équilibre entre la solidarité et l'intérêt du donneur ou de son entourage, empêchant le développement de banques privées qui nuiraient à la solidarité. La conservation est alors payante.

Mais si le sang de cordon représente une vraie ressource thérapeutique pour le malade lorsqu'il ne trouve aucun donneur de moelle osseuse, l'agence précise que "conserver le sang de cordon de son enfant dans une banque dans l'éventualité d'une maladie future, pour le soigner avec ses propres cellules, est actuellement sans fondement scientifique et donc inutile".

Recommande: