Bill Gates érige un fonds d'un milliard de dollars — CleanTech

15 Décembre, 2016, 00:55 | Auteur: Lynn Cook
  • Bill Gates lève un milliard de dollars pour l'énergie propre

Le BEV financera des avancées émergentes capables de produire des sources d'énergie économiques viables et sans émission de carbone, précise un communiqué de la Fondation Bill and Melinda Gates.

Le milliardaire et philanthrope américain Bill Gates a annoncé qu'il lèverait dès 2017, 1 milliard $ au profit des technologies innovantes utilisées dans le domaine des énergies propres pour lutter contre le réchauffement climatique. Les milliardaires de ce club cinq étoiles totalisent un patrimoine de plus de 170 milliards de dollars, selon les estimations de Bloomberg et Forbes.

Aux côtés du cofondateur de Microsoft se trouvent le patron de Facebook Mark Zuckerberg, le président d'Alibaba Group Holding Jack Ma et le fondateur et directeur général d'Amazon Jeff Bezos. "Le fonds investira dans plusieurs secteurs dont les transports, la production électrique, les activités manufacturières, la construction et l'agriculture". "Nous avons besoin d'énergie abordable et fiable qui ne produise pas de gaz à effet de serre pour le futur et pour l'obtenir, nous avons besoin d'un modèle différent pour investir dans de bonnes idées, et les amener du laboratoire au marché", a déclaré Bill Gates dans une interview au magazine Quartz reprise dans le blog du cofondateur de Microsoft. " Nous investirons dans des technologies avec le potentiel de réduire les émissions de gaz à effet de serre par au moins une demi gigatonne.", a annoncé la BEV sur son site internet. L'année dernière, Gates a participé au lancement d'un partenariat public-privé destiné à augmenter les investissements dans de nouvelles technologies propres qui butent souvent sur l'obstacle de la commercialisation. Ainsi, il estime que "nous devons [.] financer des chercheurs qui travaillent à la source de ces problèmes". " Notre mode de vie moderne consomme une énorme quantité d'énergie".

Avoir des investisseurs prêts à mettre de l'argent dans ces activités à haut risque en matière de rendement financier peut changer la donne énergétique, selon lui. Le milliardaire conclue en ajoutant: "Je suis optimiste". Je pense que nous aurons un accroissement du financement, nécessaire pour résoudre ce problème et engendrer des percées technologiques.

Recommande: