McDonald's quitte le Luxembourg pour Londres — Fiscalité

10 Décembre, 2016, 01:51 | Auteur: Aubrey Nash

Le géant de la restauration rapide va transférer sa holding luxembourgeoise au Royaume-Uni, alors que celle-ci est sous le coup d'une enquête de Bruxelles pour un accord fiscal illégal.

Cette nouvelle société va percevoir tous les bénéfices, les royalties et les droits de propriété intellectuelle engrangés par la chaîne de fast-food hors des Etats-Unis. McDonald's a en effet choisi le Royaume-Uni comme pays d'accueil de son nouveau siège fiscal hors Etats-Unis.

En outre, McDonald's assure que sa décision de partir est antérieure au "Brexit" et qu'elle se justifie aussi par le fait qu'un nombre important de salariés est basé outre-Manche et assure le suivi de ses affaires internationales. De cette façon, l'entité sera taxée selon l'impôt sur les sociétés britannique actuellement fixé à 20%, mais sera...

Ces changements chez "MacDo" vont intervenir dès le mois de janvier 2017.

Les détracteurs font entendre que l'entreprise aurait dû payer davantage.

Le bureau du Luxembourg ne sera pas totalement fermé, puisqu'il conservera la gestion des restaurants présents dans le pays.

McDonald's s'est défendu jeudi en disant avoir payé l'équivalent de plus de 2,5 milliards de dollars d'impôts dans l'Union européenne (UE) entre 2011 et 2015, soit un taux d'imposition moyen de 27%.

McDonald's a annoncé jeudi qu'il transférerait sa holding d'optimisation fiscale européenne du Luxembourg au Royaume-Uni.

L'exécutif bruxellois enquête, par ailleurs, depuis un an sur le traitement de la convention de non-double imposition entre le Luxembourg et les Etats-Unis. A Londres, McDonald's ne relèvera plus de ce système bilatéral luxembourgo-américain.

Recommande: