Qui sont les survivants du crash de l'avion en Colombie ?

07 Décembre, 2016, 04:16 | Auteur: Lynn Cook

75 des 81 occupants ont péri. La chaîne Fox Sport Latin America, qui retransmet en exclusivité les rencontres de la Copa Sudamericana, a confirmé que six de ses employés étaient morts dans l'accident.

L'appareil avait à son bord 72 passagers et 9 membres d'équipage. Trois jours de deuil national ont été décrétés au Brésil. Six ont miraculeusement survécu: les footballeurs Helio Hermito Zampier Neto, Alan Luciano Ruschel et Jackson Ragnar Follman; une hôtesse Ximena Suarez et un technicien Erwin Tumiri; ainsi qu'un journaliste Rafael Hensel. Ils ont été blessés et transférés dans des hôpitaux du secteur, selon radio Caracol.

Un niveau presque inimaginable pour le club de Chapeco, une ville du sud du Brésil, qui végétait encore en quatrième division en 2009 et qui n'a accédé à l'élite qu'il y a deux ans. Véritable équipe Cendrillon du tournoi, elle a éliminé la puissante équipe argentine de San Lorenzo en demi-finale. Le modeste club de Chapecoense devait jouer à Medellin la finale aller de la Copa Sudamericana, l'équivalent de l'Europa League, face au mythique Atletico Nacional de Colombie.

Le tournoi a été suspendu à la suite de l'écrasement de l'avion. Son président, Alejandro Dominguez, s'est rendu à Medellin.

La catastrophe de lundi soir a fait 71 morts, dont la majorité des membres de l'équipe de soccer brésilienne Chapecoense.

L'Atletico Nacional demande à la Conmebol [confédération sud-américaine de football] que le trophée de la Copa sudamericana soit remis au club de Chapocoense à titre honorifique [.] en hommage posthume aux victimes.

Elles devaient reprendre ce matin dès 6 h. Selon l'aviation civile colombienne, les règlementations internationales n'ont pas été respectées par les pilotes, qui n'avaient pas le carburant nécessaire pour patienter au-dessus de l'aéroport, et auraient pu faire le plein dans un autre aéroport de Bolivie avant de mettre le cap sur la Colombie. L'appareil a disparu des écrans radar à une trentaine de kilomètres de sa destination, après que les pilotes ont lancé un appel de détresse signalant des problèmes électriques. L'accident a été enregistré à 22 h 34, selon ce même porte-parole.

L'UNGRD a annoncé dans un communiqué avoir activé une cellule de crise et que " 150 personnes se trouv [ai] ent sur place " pour les opérations de secours, dont le poste de commandement a été installé dans le hameau de Patanillo, proche du Cerro Gordo.

Recommande: