Manuel Valls officiellement candidat — Présidentielle en France

06 Décembre, 2016, 05:19 | Auteur: Lynn Cook
  • François Hollande et Manuel Valls à l'Elysée le 30 juin 2016

L'actuel Premier ministre s'exprimera ce lundi 5 décembre, 18h30 à l'Hôtel de ville d'Evry. Manuel Valls n'avait pas encore terminé son discours de candidature à Evry que son équipe de com' a mis à jour ses biographies Twitter et Facebook.

"J'ai cette force en moi, cette volonté de servir mon pays". Il vaut "tout donner pour la France" qui "lui a tout donné".

"Ma candidature, c'est aussi une révolte: je suis révolté à l'idée que la gauche soit disqualifiée".

Il a du même coup annoncé qu'il démissionnerait mardi de son poste de Premier ministre.

13h26: Manuel Valls, sur le point de déclarer sa candidature à la présidentielle, est arrivé à 13H00 précises à l'Elysée pour partager avec François Hollande ce qui sera vraisemblablement leur ultime déjeuner traditionnel du lundi. "L'échec de François Hollande, président de la République, acté la semaine dernière, c'est aussi l'échec de Manuel Valls". A l'inverse, François Hollande gagne 13 points en un mois pour grimper à 29 %, après sa décision de ne pas briguer de second mandat. Je veux lui dire la chaleur de mes sentiments. Mais il a plaidé n'avoir "jamais cédé à la tentation de l'individualisme, de quitter le collectif", en allusion à son rival Emmanuel Macron, parti en solo. Ensuite François Fillon devancerait Marine Le Pen avec 67 % contre 33 %. "Je ne veux pas que le France revive le traumatisme de 2002".

Quant à l'extrême droite, selon lui "aux portes du pouvoir", "à nous tous de la renvoyer dans les cordes", a-t-il dit.

Jean-Luc Mélenchon, quant à lui, va bénéficier de la plus grande cohérence de son programme. "Il nous ferait sortir de l'Europe, et de l'histoire" a-t-il prévenu. Néanmoins, on sait que les personnes qui se déplaceront à la primaire ne constituent pas exactement l'électorat du parti - c'est la même chose pour la primaire de la droite. Je me bats aussi contre le candidat de la droite. Les débats sur la loi du travail ou la déchéance de la nationalité ont clivé la gauche, entre les frondeurs, les partisans du retour aux valeurs traditionnelles de la gauche et ceux qui adoptent une ligne plus libérale.

"Je constate la division à gauche. Mais jusqu'à quand allons-nous subir ce spectacle?" a-t-il dit, alors qu'il est lui-même accusé d'avoir divisé son camp depuis 2012, estimant qu'il y avait "deux gauches irréconciliables".

"Chacun devra faire un effort, moi le premier".

Comme Martine Aubry, plus tôt dans l'après-midi, la socialiste Aurélie Filippetti ne soutiendra pas le candidat Manuel Valls lors de la primaire de janvier. "Les Français ont besoin de retrouver un esprit, une société moins dure, plus fraternelle, plus morale" a affirmé le nouveau candidat à l'élection présidentielle.

"Manuel Valls, candidat, a prononcé un discours d'opposant à sa propre politique", a dénoncé l'ex-ministre, qui apparaît comme le principal rival de Manuel Valls dans ce scrutin. Enfin, à l'issue de la primaire, 50% des sondés préféreraient voir désigner Manuel Valls plutôt qu'Arnaud Montebourg (42%) pour représenter la gauche à l'élection présidentielle de 2017.

Selon un sondage publié dimanche, le Premier ministre, né Espagnol il y a 54 ans et naturalisé Français à 20 ans, est la personnalité préférée des sympathisants de gauche pour devenir le candidat du Parti socialiste lors du scrutin en avril-mai.

Pensez-vous que Manuel Valls soit un bon candidat pour remporter effectivement la primaire? .

C'est en parlant de bonheur et de vitalité que Manuel Valls l'a utilisée. Avec 22% d'opinions favorables, François Hollande retrouve son niveau du début de l'année, mais 78% (-3) des Français interrogés continuent de ne pas lui faire confiance à la tête de l'Etat.

Recommande: