"Les médicaments homéopathiques ne remplacent pas le vaccin anti-grippal" — ANSM

28 Novembre, 2016, 16:36 | Auteur: Jonathan Ford
  • Contre la grippe l'Agence nationale de sécurité du médicament ne reconnaît aucun

"Ces médicaments ne peuvent être considérés comme des vaccins et se prévaloir de la désignation de vaccins homéopathiques".

La moitié des Français ont déjà consommé au moins une fois un médicament homéopathique.

Ce 24 novembre, l'ANSM a jugé utile de rappeler, dans un point d'information, que "ces médicaments homéopathiques ne peuvent être considérés comme des vaccins et se prévaloir de la désignation de " vaccins homéopathiques ".

Le Conseil supérieur d'hygiène publique de France appuie ce constat en affirmant que la prise de ces médicaments réduit les chances de protection d'une grippe, comparativement au vaccin prévu pour cet effet: "Leur utilisation à la place du vaccin anti-grippal constitue une perte de chance, notamment chez les personnes à risque de complications".

En France, " trois vaccins grippaux inactivés sont commercialisés et pris en charge par l'Assurance maladie dans le cadre de la campagne 2016 (Influvac, Immugrip et Vaxigrip) " contre la grippe saisonnière, a ainsi encore rappelé l'Agence dans un communiqué. L'ANSM précise par ailleurs que les médicaments homéopathiques autorisés dans les indications de prévention et de traitement de l'état grippal ne font pas partie des spécialités pouvant être présentées en accès libre. Toutefois, certains réduisent significativement ce risque : les vaccins.

La grippe n'est pas une maladie à prendre à la légère.

Chaque hiver, la grippe saisonnière touche des millions de personnes en France et provoque des milliers de décès, notamment chez les personnes âgées de plus de 65 ans. Si pour la grande majorité, elle est bénigne, il reste que son ampleur et ses conséquences sont imprévisibles, et potentiellement mortelles. L'épidémie n'ayant pas débuté, il est encore temps de se faire vacciner. Pourtant, 2 000 morts seraient évitées dans ce groupe d'âge grâce au vaccin.

Recommande: