La croix de Valérie Boyer (LR) fait polémique et disparaît

28 Novembre, 2016, 16:46 | Auteur: Sandy Vega
  • Capture France 2

Alors que son champion, le très catholique François Fillon, acclamé par ses militants en liesse, connaissait la consécration hier soir, Valérie Boyer, sa zélée porte-parole, lui a volé brièvement la vedette en apparaissant avec un pendentif qui a attiré tous les regards: une croix arménienne, appelée khatchkar. Sa justification? "Y a pas de commentaire à faire, a-t-elle ajouté, parce que ce n'est pas un symbole d'oppression". "C'est quelque chose que je n'enlève jamais".

Ceux qui pensent qu'afficher cette croix - parce que c'est un signe qui vous fait moins peur parce qu'il appartient à la religion que vous préférez -, n'est pas grave en soi, ne mesurent pas qu'un accommodement est toujours le début d'autres accommodements.

"Le retour des signes religieux ostensibles, c'est maintenant", s'est notamment affolée l'essayiste Caroline Fourest, dans un tweet. A Marseille, parmi les figures politiques, sont venus voter ce matin le sénateur-maire de Marseille Jean-Claude Gaudin et la députée Valérie Boyer, qui soutiennent la candidature de François Fillon.

Valérie Boyer ferait ainsi une démonstration d'une "conception de la laïcité à géométrie variable".

Pour d'autres, l'élue avait raison de montrer "sa fierté pour les racines chrétiennes de la France".

Pourtant, à minuit, lorsque Valérie Boyer intervient sur le plateau de BFM, la croix a disparu, sans explication, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Recommande: