À son tour, Samuel Eto'o risque la prison — Fraude fiscale

25 Novembre, 2016, 02:00 | Auteur: Sue Barrett
  • À son tour, Samuel Eto'o risque la prison — Fraude fiscale

10 ans de prison pour Samuel Eto'o?

Il est reproché à l'ancien footballeur du FC Barcelone d'avoir mis en place un montage de sociétés pour cacher une partie des revenus tirés de ses droits à l'image à partir de 2006.

En effet, la justice espagnole l'accuse de quatre délits de fraude fiscale pour un total de 3.5 millions d'euros datant de l'époque où le joueur était à Barcelone. La justice espagnole a requis 10 ans et demi de prison à l'encontre de l'ex-attaquant de l'Inter Milan du Real Madrid et de Chelsea, ainsi que 14 millions d'euros d'amende.

À Barcelone, où il a gagné trois Championnats d'Espagne, une Coupe du Roi, deux Super coupes d'Espagne et deux Ligues des champions, Eto'o, désormais âgé de 35 ans, aurait ainsi évité de payer 3,9 millions d'euros d'impôts. Par ailleurs, l'AFP révèle le détails des réquisitions du parquet, qui requiert une peine d'un an et demi de prison pour la fraude présumée en 2006, et trois ans pour chacune de trois années suivantes jusqu'en 2009, soit dix ans et demi au total. Josep Maria Mesalles, son ancien agent, est lui aussi sous la menace de la même peine. Selon la justice, le quadruple meilleur joueur africain, qui est visé par plusieurs chefs d'accusations, aurait réparti les revenus de ses droits à l'image entre deux entreprises: Une en Espagne (Bulte 2002) et l'autre en Hongrie (Tradesport). Il faut dire que l'attaquant camerounais, qui évolue actuellement à Antalyaspor (Turquie), doit batailler avec le fisc espagnol.

Recommande: