Sida: le journal l'Union publie et dénonce les commentaires homophobes de lecteurs

24 Novembre, 2016, 09:17 | Auteur: Sue Barrett
  • Sida Touraine saisit la justice après

Une nuée de messages de haine envers les homosexuels ont en effet été laissés sous l'article "Affiches de prévention du Sida: Marisol Touraine saisit la justice après la 'censure' de maires", mis en ligne le 22 novembre.

C'est pourquoi, ce mercredi 23 novembre, L'Union a décidé de publier tels quels vingt commentaires homophobes partagés sur leur site internet, provenant d'une part de leur article "fait divers" sur ces dégradations, et d'autre part d'un article intitulé "5 raisons d'avoir honte après le vandalisme des affiches contre le VIH à Châlons". Des propos injurieux, publiés en réaction à des articles concernant les dégradations commises sur des affiches de prévention contre le sida, sur lesquelles figurent notamment des couples homosexuels. "La rédaction a décidé de s'engager, et d'exposer dans ces colonnes les lamentables commentaires qui ont pollué notre site", écrit le journal. On peut voir les noms, prénoms ou pseudos, ainsi que la photo de profil des internautes. Tu peux notamment lire: "elles sont très bien ces pubs, elles montrent bien que le sida est un truc de pédés" ou encore "C'est des détraqués mentaux".

Mettre ainsi en avant ces réactions n'est pas destiné à accuser tel ou tel lecteur, mais plutôt à déclencher une prise de conscience.

" En 2016, l'homosexualité dérange toujours ", indique ainsi le quotidien régional, avant d'ajouter: " deux hommes qui s'embrassent et la Toile s'embrase. "Propos homophobes, sous-entendus graveleux, insultes. c'en est assez!", a réagi le journal sur son site internet. "En mettant un visage derrière des propos, on transgresse les pratiques journalistiques", poursuit-il, "mais notre mission est d'informer, ce que nous faisons en pointant du doigt ces commentaires". On ne les a pas suscitées, on les a juste mises au grand jour.

Après l'initiative de France 3 fin octobre, au tour d'un autre média de prendre position contre des commentaires qu'il juge insupportables.

Recommande: