Vendée Globe. Moins d'abandons qu'en 2008 au même stade de la course

23 Novembre, 2016, 12:39 | Auteur: Ruben Ruiz
  • IMOCA 60 PRB- Skipper: Vincent RIOU- Vendée Globe 2016-17- Port La Forêt 16/09/2016

La déception est donc immense chez le vainqueur du Vendée Globe 2004, qui avait vu son rêve brisé il y a quatre ans (quasiment jour pour jour) sur un même choc avec un OFNI.

Contraint et forcé, le skipper de "PRB", qui était cette année le seul ancien vainqueur du Vendée Globe engagé dans cette 8e édition, n'a pas eu d'autre choix que d'annoncer son abandon à la direction de course. Le skipper de PRB a heurté un objet flottant dimanche et subi des dégâts à la quille, ce qui compromet grandement l'équilibre du monocoque. Il a profité d'une accalmie ce mardi matin pour mener des vérifications sur son bateau, qui ont permis de détecter que l'axe de quille avait été abîmé dans le choc. Cette pièce en titane est un élément important du bateau. "Mais c'est comme à chaque fois, il faut continuer à vivre et pour moi, la suite, c'est ramener mon bateau en toute sécurité quelque part à terre". "La déception est importante, a-t-il commenté".

"Riou a précisé que "le plus simple" était de faire route vers Le Cap (Afrique du Sud)". Cette avarie est survenue à peu près au même moment que celle d'il y a quatre ans. Comme j'avais passé Salvador, je me suis dit 'c'est bon, nous avons chassé nos démons'. Il s'agit du 3e abandon après Tanguy de Lamotte (Initiatives Cœur) et Bertrand de Broc (MACSF). Considéré comme l'un des favoris à la victoire finale, il occupait la cinquième place du classement au dernier pointage derrière Morgan Lagravière, Armel Le Cléac'h, Sébastien Josse et Alex Thomson, toujours leader de la course.

Recommande: