Une mère devenue infertile donne naissance à un bébé — Cancer

23 Novembre, 2016, 12:36 | Auteur: Jonathan Ford
  • ToulouseUnBébéNaitAprèsUneAutoGreffeOvaire

Accoucher d'un petit garçon en bonne santé après avoir traité son cancer par une chimiothérapie ultra toxique, impossible nous direz-vous?

Une femme devenue infertile après sa chimiothérapie a réussi à donner naissance à un petit garçon, au CHU de Toulouse (en France), grâce à une technique médicale peu courante: la greffe d'ovaire.

Le phénomène à l'origine de cette formidable nouvelle est la greffe d'un ovaire congelé.

Il y a sept ans, la mère du petit miraculé souffrait d'une tumeur maligne au niveau du cou. Le cancer était de bon pronostic mais la chimiothérapie qu'elle allait suivre était agressive pour ses ovaires avec 80 % de risque de ménopause à l'issue du traitement. Pour laisser une chance à leur patiente d'avoir un enfant, les médecins décidaient donc de retirer et congeler un ovaire avant toute injection.

Fin 2014, la patiente a bénéficié d'une greffe de l'ovaire congelé fin 2014. En conséquence, elle a retrouvé des cycles naturels qui ont abouti à une grossesse spontanée en décembre dernier. Et d'ajouter que "ces techniques sont encore peu utilisées et moins de 100 naissances ont été obtenues dans le monde".

Le bébé et la maman se portent bien. Le CHU de Toulouse vient de se féliciter, le 21 novembre, de cette grande première dans la région Occitanie.

" La congélation d'ovaires ou d'ovocytes est proposée aux jeunes femmes, fillettes et jeunes filles devant bénéficier d'un traitement anticancéreux potentiellement toxique pour les ovaires ", a rappelé le CHU ce lundi.

Jean Parinaud, professeur biologiste de la reproduction au CHU de Toulouse, s'est exprimé face à l'heureux évènement. Il a évoqué cette réussite en disant que cela valait "le coup de se battre", affirmant que "la proportion de naissances par rapport au nombre de greffes est très encourageante".

Pour aller plus loin.

Recommande: