Premier entretien entre Obama et Trump dans le Bureau ovale

22 Novembre, 2016, 11:54 | Auteur: Sandy Vega
  • Donald Trump

Originaire d'un petit village de l'ouest du Kenya, Malik Obama avait récemment rallié la cause de Donald Trump après avoir à maintes reprises accusé son cadet de malhonnêteté, d'arrogance, et de ne pas avoir fait plus pour le Kenya et sa famille.

Obama qui a appelé au téléphone Trump, a également invité le candidat victorieux à la Maison Blanche, jeudi, pour discuter de la transition du pouvoir.

Au bout d'une longue nuit électorale, la victoire du milliardaire a été annoncée vers 07h30 GMT (08h30 en Suisse) lorsqu'il est apparu qu'il avait réuni plus de 270 grands électeurs sur 538, la majorité absolue requise pour accéder à la présidence.

M. Trump aura pour gouverner l'appui des deux chambres du Congrès.

"Ma priorité numéro un pour les deux mois qui viennent sera d'essayer de faire en sorte que la transition permette à notre président élu de connaître le succès ", a-t-il déclaré.

"Il est temps pour nous de nous rassembler", a-t-il déclaré. Mardi soir, il s'est engagé "à être le président de tous les Américains ".

"J'ai félicité Donald Trump et je lui ai proposé de travailler avec lui, au nom de notre pays".

Le candidat républicain s'était envolé plus tôt de l'aéroport New-Yorkais de LaGuardia, dans son avion privé, accompagné de sa femme Melania et du gouverneur du New Jersey Chris Christie qui a négocié en coulisses ce début de transition.

"Nous voulons tous désormais qu'il rencontre le succès pour conduire le pays à l'unité". Donald Trump se dit lui "impatient de travailler" avec le président sortant. Le 45e président, qui s'est appuyé durant la campagne sur une équipe très réduite dans laquelle ses enfants jouaient un rôle central, doit donc mettre les bouchées doubles pour être opérationnel au moment de son investiture le 20 janvier.

"Nous ne sommes pas d'abord démocrates ou d'abord républicains", a-t-il déclaré. Devant les caméras, il a expliqué avoir un grand respect pour Barack Obama. Donald Trump a finalement choisi le gouverneur de l'Indiana Mike Pence pour former son "ticket".

Obama parle d'une "excellente conversation" avec son successeur. "Nous devons nous rappeler que nous sommes tous dans la même équipe, a dit M. Obama, lors d'une conférence de presse".

Donald Trump dans un tweet daté du 16 mai 2016.

Donald Trump n'a jamais exercé de mandat électif et on ne sait pas quelles seront ses relations avec le Parti républicain, qu'il a profondément divisé. Obama a promis de faire "tout son possible" pour que Trump réussisse. Moscou espère notamment obtenir la levée des sanctions imposées par les Etats-Unis et l'Union européenne après l'annexion de la Crimée en 2014. Elle était entourée sur scène de son mari l'ancien président Bill Clinton, de leur fille Chelsea et de son colistier Tim Kaine.

Officiellement, aucun rendez-vous n'était programmé vendredi pour Donald Trump qui a eu ses premiers contacts téléphoniques avec des dirigeants mondiaux.

Recommande: