Trois nouveaux astronautes, dont un Français, amarrés à l'ISS

21 Novembre, 2016, 14:06 | Auteur: Lynn Cook

Face à ses coéquipiers, Thomas Pesquet, un ancien pilote de ligne âgé de 38 ans, saxophoniste à ses heures, dixième Français à être parti pour l'espace et premier depuis 2008, fait figure de "petit jeune".

"Amarrage confirmé", a annoncé la NASA lorsque la capsule s'est amarrée à l'ISS à 21h58 GMT.

Après deux heures et quarante-deux minutes passées à s'assurer de la parfaite étanchéité entre la capsule Soyouz et l'ISS, les trois astronautes, dont le Français Thomas Pesquet, ont pu ouvrir les portes de la station et rencontrer leurs colocataires pour les six prochains mois. Ajoutant que vu de là-haut, "le paysage est magnifique".

"Là, on est dans l'espace pour de vrai, c'est irremplaçable, ça met des étoiles dans les yeux", témoigne le Français.

Nous vous regardons, et nous ne pourrions pas être plus fiers.

Les trois nouveaux passagers de l'ISS ont été accueillis par leurs prédécesseurs arrivés le 19 octobre, l'Américain Shane Kimbrough et les Russes Sergueï Ryjikov et Andreï Borissenko.

Les six membres d'équipage assureront la maintenance de la Station et réaliseront des expériences scientifiques que seule l'apesanteur de ce laboratoire spatial unique permet.

VIDEO. Le vaisseau Soyouz a décollé avec succès vers l'ISS, avec à son bord le Français Thomas PesquetVIDEO. Il a en revanche reconnu que les cartes à jouer et les dés qu'ils avaient emportés avec lui ne fonctionnaient absolument pas en micropesanteur, mais qu'il ne s'avouait pas pour autant totalement battu par les lois de la gravité, et qu'il avait six mois pour trouver une solution, au milieu d'un programme d'expérimentations particulièrement dense: 62 expériences pour le compte de l'ESA et du Cnes, plus 55 autres en coopération avec les agences spatiales américaine, canadienne et japonaise. L'astronaute Thomas Pesquet et ses collègues russe et américain disent au revoir à leurs prochesArthrose, déserts médicaux, eau potable: à quoi vous serviront les travaux de Thomas Pesquet dans l'espace?

Recommande: