Donald Trump emménage déjà à la Maison-Blanche — Élection américaine

21 Novembre, 2016, 14:21 | Auteur: Lynn Cook

Barack Obama l'a annoncé dans un discours quelques heures après l'annonce officielle de l'élection de Donald Trump.

"Quels que soient nos orientations politiques et nos partis, je pense qu'il est important maintenant de se rassembler et de travailler ensemble". "Monsieur le Président, c'était un grand honneur d'être avec vous", a-t-il ajouté, à l'égard de son futur prédécesseur.

Le 45e président américain, qui prendra officiellement ses fonctions le 20 janvier, a rencontré les deux hommes qui seront chargés de transformer en lois son programme: Paul Ryan, président de la Chambre des représentants, et Mitch McConnell, chef de la majorité du Sénat.

Il s'agissait de la première rencontre de ce genre entre MM. Généralement la première prise de contact entre les Première et future Premières dames permet de parler de la façon de vivre à la Maison Blanche, d'y élever des enfants.

Ralliant récemment la cause de Donald Trump, Malik Obama a félicité mercredi le nouveau locataire de la Maison Blanche, sur Twitter. Son slogan "l'Amérique doit rester chrétienne " a plu aux évangéliques. Inimaginable car les deux hommes se détestent depuis longtemps et ont échangé durant la campagne de vives invectives. Résumant sa visite à un entretien courtois, le président élu a par ailleurs remercié Barack Obama de son aide et de son accueil, se permettant même un commentaire dans les dernières secondes: "c'est un homme bien ". "Et j'ai été encouragé par cela", a expliqué le 44e président des États-Unis, qui quittera le pouvoir dans deux mois et demi. "Nous sommes d'abord Américains ", a déclaré Barack Obama, souhaitant une transition en douceur avec le milliardaire, dont il avait affirmé pendant la campagne qu'il représentait une menace pour la démocratie.

Depuis les jardins de la Maison-Blanche, le président des États-Unis a pris la parole peu après la candidate qu'il avait vivement soutenue. Sans compter les propos racistes qu'il a souvent portés à l'égard de Barack Obama.

Selon la presse américaine, Malik aurait engrangé plusieurs milliers de dollars en vendant des lettres de jeunesse de Barack Obama. Selon les premiers chiffres de The United States Elections Project (en anglais), le taux de participation à cette élection présidentielle américaine s'est élevé à 54,2 % seulement.

"Le président Obama est le plus ignorant des président de notre histoire (.) c'est le bazar sur la planète". La démocratie américaine dépend " d'une passation pacifique des pouvoirs", a-t-elle souligné. Ce n'est pas possible!

Il a passé la journée de mercredi enfermé dans la tour Trump à Manhattan, où l'ont rejoint le vice-président désigné Mike Pence et plusieurs membres de son équipe de campagne pour préparer la suite.