Climat: les négociateurs bouclent une COP22 bousculée par Trump

21 Novembre, 2016, 14:39 | Auteur: Lynn Cook
  • Climat: les négociateurs bouclent une COP22 bousculée par Trump

La Proclamation de Marrakech vient clore la COP22.

Les parties prenantes à la conférence de Marrakech axée sur le temps de l'action appellent à la vigilance, au renforcement de la coopération dans ce sens et à l'augmentation des financements, des flux et de leur accès, conjointement avec une amélioration de la capacité et de la technologie. "La proclamation de Marrakech a été un engagement de la communauté internationale dans la lutte contre le réchauffement climatique". Face à la magnitude de ce qui est requis pour faire face aux impacts du changement climatique, passer des millions aux milliards est indispensable. Les pays en développement ont toutefois vivement contesté ce chiffre, accusant les pays développés de comptabiliser plusieurs fois les mêmes allocations et de considérer les prêts comme des subventions.

Le texte réaffirme la volonté de tous les pays de lutter contre le changement climatique et de soutenir le développement durable.

Le représentant chinois a souligné que la déclaration doit réaffirmer les tâches et les dispositions établies par l'Accord de Paris et préciser que toutes les dispositions de l'accord seront mises en œuvre conformément au principe de responsabilité commune et partagée, en vertu de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

Il poursuit, " Je crois que Donal Trump doit prendre des décisions qui ne sont pas celles de ces déclarations.

A la question de savoir si les 100 milliards de dollars par an à l'horizon 2020 promis par les pays développés conformément à l'accord de Paris ont été concrétisés, Mme El Haite a assuré que "la question du financement n'est plus problématique ". A ce stade seuls 500 M de dollars ont été versés.

Cette année 2018, qui s'annonce donc particulièrement importante, verra également la tenue d'un dialogue facilitatif en vue duquel le président de la COP22 mènera dans les prochains mois des consultations, en collaboration avec le futur président de la COP23.

Répondant à un journaliste qui lui demandait s'il avait un message à adresser au président désigné américain, qui a qualifié le réchauffement de " canular ", le ministre des Affaires étrangères a répondu: " le message de la COP au nouveau président américain est tout simplement de dire "nous comptons sur votre pragmatisme et votre esprit d'engagement" ".

Il comprend également des travaux de conception de communication pour l'adaptation, principal vecteur de l'Accord de Paris pour partager les efforts individuels d'adaptation des pays les plus vulnérables. Elle redoute qu'un désengagement des Etats-Unis, s'il était confirmé après la mise en place de l'administration Trump, ne crée un problème de leadership et ne provoque un appel d'air pour les pays les plus hostiles au processus.

"Le rôle de Barack Obama a été crucial pour obtenir un accord à Paris" a déclaré le Président français à la tribune de la COP22, avant d'ajouter, "Les Etats-Unis, première puissance économique du monde, deuxième émetteur de gaz à effet de serre, doivent respecter les engagements qui ont été pris".

Recommande: