Grippe aviaire : les communes à risque élevé dans le Nord-ouest Vendée

20 Novembre, 2016, 07:08 | Auteur: Jonathan Ford
  • Les volailles des élevages commerciaux devront être confinés dans certaines zones

"Ça fait suite à la découverte de plusieurs cas dinfluenza aviaire hautement pathogène de sous-type H5N8 dans lavifaune et sur des volailles délevage commerciaux en Allemagne, en Suisse et dans dautres pays de lUnion européenne", dit un communiqué du ministère de l'agriculture.

400 communes en tout des Pays de la Loire sont jugées sensibles. En pleine période de grandes migrations, les autorités craignent que des oiseaux sauvages migrateurs, porteurs du virus, l'importent dans les estuaires du littoral et autres côtes et lacs où ils s'arrêtent. Le niveau de risque était jusqu'à présent qualifié de "négligeable". La mise en mouvement des appelants et les lâchers de pigeons sont interdits dans toute la France, et le lâcher de gibiers est interdit en zone à risque particulier, il reste possible dans la zone à risque modéré sous couvert de mesures de traçabilité.

Du côté des élevages professionnels, les obligations sont identiques.

Les volailles ne doivent pas entré en contact avec la faune sauvage sous peine dêtre contaminées.

L'ensemble des familles professionnelles et toutes les personnes qui sont concernées par l'élevage d'oiseaux est appelé à se mobiliser pour l'application de ces mesures obligatoires de prévention.

"Nous tirons la sonnette d'alarme pour accroître la vigilance, pas pour affoler la population".

L'apparition de nouveaux cas de grippe aviaire en Europe a ravivé l'inquiétude de la filière avicole française, et notamment des producteurs de foie gras, qui ont été lourdement pénalisés par les mesures d'abattage généralisé et de vide sanitaire décrétées pour endiguer une épizootie de grippe aviaire en fin d'année dernière. La dérogation peut être accordée par la Direction départementale de la protection des populations (DDPP).

Recommande: