Clôture à Marrakech des travaux de la COP22 (PAPIER GENERAL) — Climat

20 Novembre, 2016, 07:46 | Auteur: Lynn Cook
  • Entretiens en tête à tête à Antananarivo entre SM le Roi et le président de la République de Madagascar

Répondant à un journaliste qui lui demandait s'il avait un message à adresser au président désigné américain, qui a qualifié le réchauffement de " canular ", le ministre des Affaires étrangères a répondu: " le message de la COP au nouveau président américain est tout simplement de dire "nous comptons sur votre pragmatisme et votre esprit d'engagement" ". Avant de lancer à M. Trump: "Vous êtes alors venus nous sauver, il est temps pour vous de contribuer à nous sauver aujourd'hui".

" Il était important que François Hollande affirme ainsi que la France restera mobilisée, comme d'autres pays, dans la lutte contre les changements climatiques, quelles que soient les décisions prises par Donald Trump.", s'est félicité Lucile Dufour, Reponsable des politiques internationales au Réseau Action Climat. "Cela montre le consensus général sur le climat et la détermination des dirigeants mondiaux à ne pas laisser l'élection de Donald Trump prendre en otage le travail accompli pour préserver l'avenir de notre planète". Vendredi, les îles Fidji, petit pays particulièrement exposé au changement climatique, ont annoncé qu'elles seraient les organisateurs de la COP23 fin 2017.

L'accord adopté à cet égard à Paris en décembre 2015, le Traité de Paris, vient d'entrer en vigueur le 4 novembre, trois jours avant le début de la COP 22, après sa ratification dans les conditions prévues à cet égard, une fois signé au siège de l'ONU, à New York, le 22 avril dernier.

Attentisme et volonté sans faille d'aller de l'avant ont ensuite pris le dessus.

Dans cet objectif, plus de 180 délégations étaient présentes pour ce rendez-vous historique, 60 étaient conduites par leurs Chefs d'Etat, des pays signataires de l'Accord de Paris. Ils ont aussi dit vouloir atteindre 100% d'énergies renouvelables "aussi tôt que possible" d'ici 2050. Hostile au protocole de Kyoto (visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre des pays industrialisés), contraire, selon lui, aux intérêts américains, le président américain avait décidé en mars 2001 que les Etats-Unis ne le ratifieraient pas, fragilisant le processus.

Abordant le volet coopération, la Déclaration de Marrakech appelle notamment à la mise en place de mécanismes de coopération permettant la diffusion de technologies vertes et durables dans les pays développés et les pays en développement.

" Vingt milliards de dollars en 2020 pour les actions d'adaptation [systèmes d'alerte météo, d'irrigation, d'accès à l'eau potable, digues, etc.], c'est totalement insuffisant ", a commenté Liz Gallagher de l'ONG 3G. Dans un souci de respecter l'équilibre entre l'atténuation et l'adaptation, les pays du G-77 (groupe auquel Haïti appartient) demandent de quadrupler le financement de l'adaptation."Au nom de la justice climatique, il devient une obligation morale pour les grands pays de supporter les PMA [cf. pays en développement], reconnus comme de faibles émetteurs et qui subissent fortement les incidences des catastrophes naturelles", estime le ministre haïtien de l'Environnement dans une interview accordée à des journalistes japonais.

"Après un cycle de négociations long et difficile (avant Paris), il fallait commencer à travailler sur le +comment faire+ (.) mais sans forcément espérer de grands résultats concrets ici", a confié à l'AFP Teresa Ribera, directrice du think tank Iddri.

Recommande: