Trump paye 25 millions de dollars pour éviter un procès — États-Unis

19 Novembre, 2016, 11:06 | Auteur: Lynn Cook
  • Trump paye 25 millions de dollars pour éviter un procès — États-Unis

Donald Trump était propriétaire à 92% de la Trump University et les élèves affirment que l'homme d'affaires lui-même prenait toutes les décisions importantes, ce qu'il réfute.

Le président désigné américain, Donald Trump, a accepté de verser 25 millions $ US pour mettre fin aux trois poursuites concernant son université pour investisseurs immobiliers.

"Comme le procureur général (de New York) Éric Schneiderman l'a dit, il a toujours été ouvert à l'idée d'un accord permettant d'indemniser comme il se doit les nombreuses victimes de la Trump University qui ont attendu des années avant de trouver une issue", a déclaré dans un communiqué Éric Soufer, porte-parole du procureur général. Outre les indemnités versées à ses anciens "étudiants", le nouveau dirigeant des Etats-Unis devra s'acquitter d'une amende d'un million de dollars pour violation de la législation sur l'éducation. Mais les étudiants ne sont pas contents de leur formation, ils estiment qu'elle est de piètre qualité.

La polémique université est née en 2004 avec une belle promesse: révéler les secrets pour faire fortune dans l'immobilier, moyennant finances.

"Dès le premier séminaire, je me suis rendu compte que c'était bidon, parce qu'ils essayaient de me vendre un autre programme pour 9000 dollars", confiait récemment à l'AFP l'un des plaignants, Robert Guillo. Selon des dépositions, d'anciens employés avaient reconnu que l'Université Trump était un "mensonge total" et que les formations étaient dispensées par des gens "non qualifiés qui se faisaient passer pour 'des bras droits' de Donald Trump". "Je pourrais régler ça à l'amiable, mais je ne le ferais pas, c'est une question de principe", tweetait pourtant Donald Trump en février, à l'époque où il n'était que l'outsider dans la course à la Maison Blanche. Et de poursuivre: "C'était une escroquerie!".

L'Université Trump avait également failli coûter cher au candidat Trump lorsqu?il avait mis en cause l'impartialité du juge fédéral en charge de l'affaire, Gonzalo Curiel, en raison de ses "origines mexicaines".

"Je construis un mur (entre le Mexique et les États-Unis). C'est un conflit d'intérêts" pour le juge, avait-il assuré en juin, provoquant un tollé, qui ne l'a toutefois pas empêché de conquérir la Maison-Blanche.

"J'aurais pu conclure un accord plusieurs fois (.) mais je ne fais pas ça", avait-il clamé en mars, assurant attendre le procès avec impatience.

Recommande: