Présidentielle américaine : la campagne résumée en trois minutes

08 Novembre, 2016, 04:36 | Auteur: Aubrey Nash

Hillary Clinton en danger à quelques heures du scrutin. Cette pratique viole le Freedom of Information Act (FOIA), qui prévoit l'archivage et la conservation de toutes les conversations officielles pour que les citoyens américains puissent y avoir accès sur demande. "Sur la base de cette enquête, nous n'avons pas changé les conclusions que nous avions exprimées en juillet en ce qui concerne Mme Clinton", souligne la lettre du directeur du FBI, James Comey.

Hillary Clinton et Donald Trump ont tiré leurs ultimes cartouches, lundi, avec des meetings dans plusieurs Etats pour tenter de convaincre les indécis, au terme d'une campagne présidentielle d'une violence sans précédent et dont l'issue, à la veille du scrutin, demeurait très incertaine. Dans tous les cas, si les faits reprochés à Hillary Clinton sont jugés graves et avérés, rien n'empêchera de lui barrer la route de la Maison Blanche même si elle remporte la présidentielle.

Si les enquêtes d'opinion donnent une courte avance à la candidate démocrate, l'ex-First Lady sait qu'elle ne peut pas baisser la garde face à un Donald Trump qui a électrisé les débats et révélé par son style agressif une division profonde, et jusqu'alors sous-jacente, de la nation américaine.

"Mon contrat avec l'électeur américain commence par un plan pour mettre fin à la corruption du gouvernement et pour arracher notre pays -et l'arracher vite- à ces groupes de pression que je connais si bien", a-t-il lancé, affirmant que son adversaire Hillary Clinton "était protégée par un système totalement biaisé". En enquêtant sur Anthony Weiner, qui aurait envoyé des SMS à caractère sexuel à une jeune fille de 15 ans, la police fédérale trouve sur son ordinateur des échanges d'emails entre Hillary Clinton et la femme de ce dernier, Huma Abedin (vice-présidente de campagne de la candidate démocrate). En réaction à la controverse que ces informations ont suscité, la candidate à promis qu'elle refuserait tout don provenant de l'étranger.

Recommande: