Mouhcine Fikri: 11 personnes présentées à un juge

05 Novembre, 2016, 05:00 | Auteur: Lynn Cook

Dans la confusion et au milieu de l'attroupement provoqué par la saisie du poisson interdit à la pêche, une personne qui reste à déterminer a visiblement déclenché par inadvertance le levier qui commande la pelle du camion benne, entraînant la mort de Mohcine Fikri.

Une vidéo filmée par un smartphone et diffusée sur Internet montre les circonstances atroces de sa mort: il a été happé par une benne à ordures alors qu'il semblait tenter de s'opposer à la saisie et à la destruction de sa marchandise par des agents de la ville.

A signaler, par ailleurs, que le rapport d'autopsie qui a été pratiqué au centre hospitalier d'Al-Hoceima avait conclu que la mort de Mouhcine Fikri serait due à un choc hémorragique suite à une plaie thoracique occasionnant un hémopneumothorax.

La veille, le Premier ministre Abdelilah Benkirane, et à la fois secrétaire général du parti PJD ( parti islamiste) arrivé en tête des législatives 7 octobre, a appelé ses membres et les partisans de son parti du PJD, à ne pas répondre ni aux mouvements de contestation ni aux manifestations suite au décès de Mouhcine Fikri.

Dans la plupart des grandes villes du pays, des manifestations ont aussi eu lieu. Aux cris de "martyr Mouhcine", "criminels, assassins, terroristes", ou encore de "Ecoute makhzen [palais royal], on n'humilie pas le peuple du Rif!".

Il convient de rappeler que S.M le Roi Mohammed VI avait dépêché le ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad pour "présenter les condoléances et la compassion du Souverain à la famille du défunt".

Le roi a donné des instructions "pour qu'une enquête minutieuse et approfondie soit diligentée (.)", alors que le ministère de l'Intérieur avait déjà annoncé l'ouverture d'une enquête, conjointement avec le parquet local, au lendemain du drame. Il a ensuite été arrêté peu après, surpris avec une importante quantité d'espadon dans sa voiture, une espèce interdite à la pêche.

"Les manifestations se poursuivront jusqu'à ce que tous les responsables de ce crime soient punis", a déclaré à l'agence Reuters Al-Houssine Lmrabet, l'un des organisateurs du mouvement.

Dimanche, des milliers de personnes ont participé aux funérailles du jeune homme, rendant hommage à "Mouhcine Fikri " et marchant pendant plusieurs heures dans le calme du centre-ville d'Al Hoceima jusqu'à la localité d'Imzouren, où la dépouille a été inhumée. Le destin en aurait décidé autrement, sauf que l'expression de cette triste destinée s'est traduite par toute une succession de comportements délictueux, du port où il a acheté, de manière informelle, sa cargaison de poissons jusqu'à l'endroit où il s'est fait détruire sa marchandise.

La ville côtière d'Al-Hoceima, comptant environ 55.000 habitants, fut le cœur de la révolte contre le colonisateur espagnol dans les années 1920, puis le théâtre d'une insurrection populaire en 1958.

Le suicide d'un vendeur ambulant fin 2010 en Tunisie est souvent vu comme l'un des éléments déclencheurs de ces Printemps arabes.

Recommande: