L'Accord de Paris est entrée en vigueur — Environnement

05 Novembre, 2016, 04:42 | Auteur: Lynn Cook
  • L'Accord de Paris est entrée en vigueur — Environnement

Toutefois, la rapidité avec laquelle l'étape de l'entrée en vigueur a été franchie ne doit pas masquer les immenses efforts que les pays vont devoir faire désormais pour respecter l'objectif de limiter "bien en deçà 2°C" la hausse du thermomètre mondial.

Moins d'un an après son adoption à Paris, il a été ratifié par au moins 55 pays comptant plus de 55% des émissions de gaz à effet de serre de la planète. " Nous avons fait en neuf mois, ce qui avait pris huit ans pour le protocole de Kyoto", s'est réjouie Ségolène Royal, présidente de la COP21. Mais la COP22, qui se déroule du 7 au 18 novembre à Marrakech, sera d'une importance capitale dans la suite du combat contre le réchauffement climatique. "L'élan de Paris va-t-il se poursuivre?" demande David Levaï, chercheur en coopération internationale à l'IDDRI (Institut du développement durable et des relations internationales).

Pour marquer l'entrée en vigueur, Paris, hôte de la COP21, illuminera vendredi soir en vert la Tour Eiffel, l'Arc de Triomphe et les quais de la Seine. Cette déambulation joyeuse se veut aussi un espace de partage d'une parole collective, donnant ainsi l'occasion à tous les publics, petits et grands, d'exprimer leur engagement pour la planète et de participer à une expression créative original, sous le titre "Le Grand Cycle du Changement".

"L'Accord (.) matérialise la volonté politique, économique et sociale des gouvernements, villes, régions, citoyens, entreprises et investisseurs de vaincre la menace qu'un changement climatique non maîtrisé représente pour la nature humaine", poursuivent-ils. Il reste encore beaucoup de travail. D'après lui, il s'agit d'une "injustice" qui doit être réparée à travers la mise en œuvre de l'Accord de Paris lors de la COP22.

Les négociateurs ont encore du pain sur la planche et doivent parvenir à s'accorder sur de nombreuses dispositions pour rendre opérationnel un accord adopté par consensus. Chaque pays signataire s'est engagé sur des limitations ou des baisses des émissions des gaz à effets de serre à l'horizon 2030.

" L'enjeu le plus important à Marrakech, c'est de se mettre d'accord sur une date butoir pour décider des règles d'application de l'accord, notamment sur les règles de transparence, indique Laurence Tubiana, la négociatrice française, " 2017, ce n'est pas réaliste, mais 2018, c'est envisageable ".

Celle des financements sera également au cœur des débats, tant au sujet de l'aide publique de 100 milliards de dollars promis d'ici 2020 aux pays en développement, que celle bien plus vaste du "verdissement" de la finance mondiale.

Or, le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) constate, dans un rapport publié jeudi, que les objectifs volontaires établis par les États signifient que le monde se dirige d'ici 2100 vers des températures de +2,9 à +3,4 °C, ce qui serait synonyme d'impacts dévastateurs.

" La Conférence de Marrakech sur le climat devra être celle des solutions ", souligne l'Élysée en assurant que " la France est aux côtés du Maroc pour qu'elle rencontre un plein succès ". François Hollande y assistera les 15 et 16 novembre.

Recommande: