Jackpot de 70,8M€ pour le club — PSG

04 Novembre, 2016, 00:42 | Auteur: Ruben Ruiz
  • L'UEFA a reversé 83,8 millions d'euros à Manchester City demi-finaliste de l'édition 2015-16 de la Ligue des Champions soit davantage qu'au vainqueur de la compétition le Real Madrid

L'OL s'est contenté de 42 millions.

L'UEFA a publié les revenus distribués à chaque club pour la campagne 2015/2016 de Ligue des Champions. Une énorme progression pour le club de la capitale grâce à la forte augmentation de la dotation globale. Dans le cas du PSG, quart-finaliste de l'épreuve, la progression est flagrante. Pour ce critère, c'est la Juve qui fait exploser les compteurs avec 52,932M€ perçus.

La hiérarchie des versements versés par l'UEFA peut surprendre. Vainqueur de la compétition l'an dernier, le Real Madrid n'arrive qu'en deuxième position avec un peu plus de 80 millions d'euros récoltés, derrière Manchester City qui a récupéré près de 84 millions en 2015-16. Et si la performance du club rhodanien, chez l'un des cadors européens, est évidemment à souligner, l'ASM et le PSG sont bien les premiers responsables de la bonne tenue du football français à l'indice UEFA. Cette part variable, calculée en fonction de ce que paient les chaînes nationales pour diffuser les matches, représente 40% des recettes allouées aux clubs. Dans la liste, 3 clubs français ont disputé la précédente édition de la Ligue Europa 2015-2016: l'Olympique de Marseille, l'AS Saint-Etienne, les Girondins de Bordeaux et l'AS Monaco. L'AS Monaco n'avait, elle, pas franchi le cap des barrages, mais avait tout de même reçu dix millions d'euros (trois pour sa participation et sept pour la part de marché liée à la France). Chaque fois qu'un club d'une association représentée par un ou plusieurs clubs dans la phase de matches de groupe de l'UEFA Champions League est éliminé lors des matches de barrage, 10 % de la part de marché de l'association correspondante sont alloués au club éliminé. Une différence estimée à 5M€ environ. Cette somme correspond à une "prime d'adieu" de 3 M€ et, surtout, à une nouvelle disposition qui réserve aux barragistes malheureux 10% des droits marketing de leur pays.

Recommande: