Coquelicot sur les maillots anglais: la Fifa va examiner un précédent irlandais

04 Novembre, 2016, 00:43 | Auteur: Lynn Cook
  • Theresa May

"La Grande-Bretagne n'est pas le seul pays à avoir souffert des conséquences de la guerre".

Le coquelicot commémoratif est devenu depuis quelques jours un sujet majeur de friction entre la Fifa et les fédérations britanniques. A l'approche de l'anniversaire de l'Armistice, le 11 novembre, les hommes et femmes politiques de tous bords, les journalistes de télévision, la plupart des personnalités et les citoyens ordinaires arborent un coquelicot de papier sur le revers de leur veste ou sur leur corsage.

"Je suis sûr que l'on arrivera pas à des mesures draconiennes", a réagi le directeur de la Fédération anglaise, Martin Glenn.

Selon le Sun, la Fifa a refusé une première fois de laisser l'équipe d'Angleterre afficher un coquelicot ("poppy ") sur son maillot, car le réglement de la Fifa interdit tout message politique sur les maillots. "Nous ne pensons pas que nous enfreignons leurs lois. Nous pensons qu'ils en font une mauvaise interprétation", a-t-il insisté, convaincu que la Fifa n'osera pas retirer des points aux deux équipes.

L'Angleterre, l'Écosse et le Pays de Galles vont encore essayer de comprendre quelles peines ils encourent si leurs joueurs tapent le ballon avec un coquelicot sur leur brassard. De son côté, la commission de discipline de la Fifa a annoncé jeudi s'être auto-saisie pour examiner la présence d'éléments rappelant le soulèvement de 1916 sur le maillot de l'Irlande lors d'un match amical en mars.

Le coquelicot de la discorde: les joueurs anglais arboreront bien un coquelicot sur leurs maillots en souvenir des soldats morts à la guerre, contre l'Ecosse en qualifications au Mondial-2018 le 11 novembre, et ce en dépit de l'interdiction de la Fifa. Des sources au sein de la Fifa ont toutefois expliqué que l'Irlande n'avait pas besoin de demander d'autorisation, car le match ne se déroulait pas dans le cadre d'une compétition organisé par l'instance internationale.

Recommande: