Le prix Médicis 2016 attribué à Ivan Jablonka

03 Novembre, 2016, 01:10 | Auteur: Sue Barrett
  • Ivan Jablonka a remporté ce mercredi le prix Médicis pour son ouvrage

C'est un prix Médicis plus que mérité: Ivan Jablonka avait créé la surprise à la rentrée avec Laetitia ou la fin des hommes (le Seuil) un récit où il menait l'enquête pour reconstituer minutieusement l'assassinat d'une jeune fille, Laetitia. "J'ai une pensée pour Laetitia, pour sa soeur Jessica et pour tous leurs proches ", a souligné l'auteur, en qualifiant le prix d'"extraordinaire honneur ". Ce livre fait le portrait de Laëtitia Perrais, jeune femme de 18 ans, violée, assassinée près de Pornic (Loire-Atlantique) en janvier 2011.

Il restitue la vie de Laëtitia Perrais.

La ministre française de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay, a félicité Ivan Jablonka dans un communiqué publié à l'issue de l'annonce, saluant "un roman intense, passionnant, est tout à la fois l'oeuvre d'un sociologue, d'un romancier et d'un historien".

Laëtitia ou la fin des hommes a également remporté le prix littéraire du journal Le Monde en septembre dernier. Il a étudié le fait divers comme un objet d'histoire, et la vie de Laëtitia comme un fait social. Il a obtenu 4 voix contre 3 à la romancière mauricienne Nathacha Appanah ("Tropique de la violence") et une en faveur de Cécile Minard ("Le grand jeu"). Il est question des inégalités qui divisent les individus dès l'enfance, du rôle des médias, du manque de moyens alloués à la justice.

Le prix Médicis du livre étranger est revenu au Suédois Steve Sem-Sandberg pour son roman "Les Elus" (Robert Laffont). Ce livre a pour cadre un centre pour enfants handicapés en 1941 à Vienne, dont certains sont promis à l'extermination.

Recommande: