La présidentielle redevient incertaine — Wall Street

03 Novembre, 2016, 01:03 | Auteur: Aubrey Nash
  • LA BOURSE DE NEW YORK FINIT EN BAISSELA BOURSE DE NEW YORK FINIT EN BAISSE

L'indice élargi S&P 500 a concédé 13,78 points, soit 0,65%, à 2097,94 points.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a reculé de 77,46 points, à 17.959,64 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 48,01 points, à 5.105,57 points. D'autres gardent l'avantage à la démocrate.

Le motif d'inquiétude le plus souvent évoqué reste le resserrement de l'écart entre les deux candidats à la présidentielle du 8 novembre après l'annonce ce week-end d'une nouvelle investigation du FBI concernant des mails non sécurisés reçus par des proches d'Hillary Clinton.

L'éventualité d'une victoire de Mme Clinton tend à rassurer les investisseurs car elle s'inscrirait dans une continuité politique et économique, tandis qu'une victoire du républicain Donald Trump est jugée de nature à créer une période d'incertitudes.

Le rebond devrait toutefois rester limiter à la veille du communiqué de politique monétaire de la Réserve fédérale et à une semaine seulement de l'élection présidentielle américaine, dont l'issue semble un peu moins certaine qu'auparavant avec les rebondissements des derniers jours.

Les indicateurs américains du jour n'étaient pas susceptibles de faire figure de "moteurs du marché" selon Michael James, avec une chute inattendue des dépenses de construction au mois de septembre mais une activité dans le secteur manufacturier qui poursuivait sur sa lancée en octobre, selon l'indice publié par l'association professionnelle ISM. Les ventes de voitures pour le mois d'octobre seront publiées au fil de la journée, celles du constructeur Ford mises à part car il a du en reporter la publication suite à un incendie touchant son siège social.

La prudence des marchés a quelque peu éclipsé lundi une nouvelle salve de fusions et acquisitions, dominée par l'accord du membre du Dow Jones General Electric ("0,44% à 29,35 dollars) de combiner ses activités pétrolières et gazières avec Baker Hughes (-3,72% à 56,92 dollars)".

Le géant de la pharmacie Pfizer a cédé 2%, la plus forte baisse du Dow, après ses résultats trimestriels, inférieurs aux attentes, et l'annonce de l'abandon d'un anti-cholestérol expérimental faute de résultats suffisants.

L'action du groupe pharmaceutique canadien Valeant s'est envolée de 33,8% à 23,87 dollars sur des rumeurs de vente de sa division de médicaments pour les maladies gastriques au groupe japonais Takeda Pharmaceuticals.

Pour leur premier jour de cotation en tant que deux entités séparées Alcoa, qui conserve les activités traditionnelles de l'ancien groupe d'aluminium du même nom, a progressé de 7,28% à 23,00 dollars mais Arconic, qui regroupe désormais les activités de métaux composites, a reculé de 12,12% à 18,92 dollars. Son titre a finalement reculé de 2,61% à 98,51 dollars. Son titre s'est envolé de 15,08% à 3,51 dollars. Il doit apporter des précisions après la clôture sur l'acquisition de SolarCity (2,70% à 19,07 dollars).

Le marché obligataire était sans direction, le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissant à 1,813%, contre 1,828% mardi soir, et celui des bons à 30 ans avançant à 2,577%, contre 2,576% précédemment.

Recommande: