Golden State réagit, Cleveland enchaîne, Westbrook flambe

03 Novembre, 2016, 01:01 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Golden State casse Davis Cleveland enchaîne Westbrook déchaîné: ce qu'il faut retenir de la nuit

Après un revers d'entrée face aux San Antonio Spurs (100-129), les Golden State Warriors semblent avoir trouvé la recette, du moins, pour le moment.

Le président américain Barack Obama, grand amateur de basketball, voit Golden State, renforcé par Kevin Durant depuis cette saison, remporter le titre de champion NBA en juin 2017, a-t-il pronostiqué vendredi.

Les Warriors sont facilement venus à bout des Portland Trail Blazers (127-104) grâce notamment à Stephen Curry (28 pts dont 5 paniers à trois points), Kevin Durant (20 pts) et Draymond Green (6 pts, 8 rbds, 9 pds).

Si le succès en lui-même est anodin, il vient briser une étonnante série de quatre défaites de suite pour Steph' Curry et compagnie si l'on compte les trois derniers matchs de la finale NBA contre Cleveland le printemps dernier. Pourtant, le double MVP en titre a mis longtemps avant de se mettre en marche dans ce match.

Mais les Cavaliers ont souffert à Toronto face à des Raptors, qui leur avaient déjà causé quelques frayeurs en finale de conférence (4-2) en mai. "En première période, il avait la concentration digne de Riley".

Mais l'inévitable LeBron James a relancé son équipe en démarquant Kyrie Irving pour un panier à trois points décisif, puis en captant un rebond défensif capital. "C'est un joueur qui aime prendre ses responsabilité et il a fait la différence", s'est félicité "King James".

Mais le héros de la soirée s'appelle Russell Westbrook qui a offert une deuxième victoire à Oklahoma City, avec ses 51 points contre Phoenix, battu 113 à 110 en prolongation.

Les 37 points (à 10 sur 16), 4 rebonds, 4 passes, 4 steals de Durant n'auront pas été de trop pour vaincre les Suns.

Recommande: