Bien orienté après l'acquisition de NXP — QUALCOMM

28 Octobre, 2016, 09:30 | Auteur: Aubrey Nash
  • Steve Mollenkopf est le directeur

Réunies, les deux entreprises devraient générer un chiffre d'affaires annuel de plus de 30 milliards de dollars. Qualcomm et NXP viennent, en effet, d'annoncer qu'ils sont parvenus à un accord sur la base d'une valeur d'entreprise d'environ 47 milliards de dollars (43,1 milliards d'euros), une opération qui doit permettre à Qualcomm de diversifier son offre et ses débouchés, des télécommunications mobiles vers l'automobile. Le spécialiste des puces propose 110 dollars par action en numéraire, soit une prime de 11,5% par rapport au cours de clôture d'hier.

Avec un tel achat, Qualcomm se place pour l'informatique de demain, et intègre à son portefeuille les technologies maitrisées par NXP, notamment dans le domaine de l'automobile où NXP est leader mondial (système de loisirs à bord, système de sécurité, appareils de contrôle des paramètres physiques de la voiture), et la sécurité (identification, système de paiement mobile). Le californien va financer l'opération avec ses liquidités disponibles et de nouveaux emprunts contractés auprès de Goldman Sachs et de JP Morgan. Cette acquisition, la plus importante jamais effectuée sur ce marché, va renforcer le groupe américain alors que les ventes de téléphones portables ralentissent et que le marché des semi-conducteurs est plus concurrentiel que jamais.

Qualcomm espère que l'opération sera profitable dès sa finalisation, prévue pour l'instant fin 2017, et mise sur des économies de l'ordre de 500 millions de dollars par an d'ici à 2020. Début 2015, NXP lui-même a déboursé 11,8 milliards de dollars pour s'emparer de son concurrent Freescale.

C'est une nouvelle concentration géante qui se se confirme dans le secteur des semi-conducteurs.

En plus de fournir des puces à l'industrie automobile, la firme néerlandaise est le numéro un du marché des cartes à puce pour les transports publics et les badges d'accès.

NXP Semiconductors est bien parti pour tomber dans l'escarcelle de Qualcomm.

Recommande: