Obama attaque violemment Trump à la veille du dernier débat — Maison Blanche

20 Octobre, 2016, 11:37 | Auteur: Sandy Vega

Mme Clinton a répondu en assurant que davantage de mesures d'allègement fiscal en faveur des riches "seraient un désastre pour l'économie américaine " qui risque de déclencher une nouvelle récession. "Dès que Donald pense que les choses ne vont pas dans son sens, il affirme que tout est truqué contre lui"."Il dénigre et rabaisse notre démocratie. Je suis atterrée que le candidat de l'un de nos deux grands partis adopte ce genre de position".

Dans le Nevada, le plus récent sondage Monmouth donne 47 % des intentions de vote à Hillary Clinton contre 40 % à Donald Trump.

Interrogée sur le contenu des emails de son directeur de campagne hackés et diffusés par WikiLeaks, Hillary Clinton a détourné le débat en rétorquant que ce piratage avait été orchestré par le gouvernement russe. Il a même insisté, affirmant qu'1,8 millions de personnes décédées se trouvaient sur les listes électorales, et a poursuivi ses attaques féroces contre sa rivale.

Les frères se sont vus pour la dernière fois en août 2015, quand Malik a déclaré être "allé à la Maison Blanche pour dire bonjour".

Son colistier Mike Pence avait pourtant déclaré une heure avant que le candidat républicain respecterait le verdict des urnes.

"Ce sera un nouveau Brexit", a-t-il promis, en référence au résultat surprise du référendum pour le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne, en juin dernier. "Je suis très heureux d'être présent au débat".

D'autres républicains n'ont pas caché leur consternation. Hillary Clinton a décrit ses 30 années d'expérience au service de l'État, et Donald Trump a rappelé qu'il a bâti un empire immobilier qui l'a rendu milliardaire. Hillary Clinton s'est même retrouvée un peu piégée par une question du journaliste-modérateur sur la manière dont elle allait mettre en place l'embargo aérien qu'elle propose au dessus de la Syrie, et si ça consistait à tirer sur les avions russes. "I'm With Her" est notre chanson pour Hillary Clinton. Sur la forme, Hillary Clinton était un roc, alors que Donald Trump réagissait par des expressions moins construites. Paranoïaque Donald Trump? "Il est surtout immature et obstiné, c'est quelqu'un qui ne supporte pas de perdre", répond-elle. Sur ce sujet, Hillary Clinton estime qu'il faut concilier la protection des citoyens américains et la sauvegarde du second amendement et stipule: " J'appuie le deuxième amendement, j'ai vécu dans l'État de l'Arkansas et de New York, mais je crois qu'il peut et qu'il doit y avoir un système de contrôle raisonnable des armes comme, par exemple, un système de vérification du passé des propriétaires de fusils ". Les Américains ont visiblement été convaincus par sa prestation.

Ce débat de 90 minutes environ représente l'une des dernières cartes pour Donald Trump, affaibli et sur la défensive après avoir été accusé par plus d'une demi-douzaine de femmes d'attouchements et de baisers forcés. Hillary Clinton n'a pas daigné répondre.

Alors que l'homme d'affaires est resté fidèle, tout au long du débat, à son style polémique et son langage explosif et parfois outrancier, l'ancienne secrétaire d'Etat, motivée par une avance de 7 points dans les derniers sondages, (46 pc contre 39 pc), a opté pour une approche plutôt " calme ".

Recommande: